You are reading a single comment by @paulbiche and its replies. Click here to read the full conversation.
  • Hello !

    Feu pignonfixe a crashé juste au moment où ce topic marchait bien :(, donc je le recrée ici :) .

    Pour résumer, j'ai comme projet à moyen terme de me lancer dans la fabrication artisanale de vélos cargos principalement, et peut-être dans un second temps de trikes, couchés et autres freakbikes. Plus un peu de mécanique vélo générale.

    Je pense surtout partir sur des bases de vélos existants d'occasion, en vérifiant l'absence de rouille/fissures (endoscopie, ressuage sur les soudures, traitement antirouille). A mon avis c'est valable financièrement, avec un résultat correct.

    J'ai d'assez bonnes connaissances techniques (matériaux, dessin, conception, usinage, travaux manuels,...), il me faudrait une formation en soudure TIG/MIG. Par contre question gestion et administratif je suis une (grosse) quiche.

    Je sais que d'autres personnes sur le fofo ont aussi un projet de ce genre dans les cartons ;') .

    Les points qui étaient ressortis du précédent topic étaient, de mémoire:
    -formation à choisir ? Juste soudure, ou aussi "technicien cycle",...? Je doute que les gars chez D4 et consorts aient suivi une formation...
    -situation administrative, type d'entreprise... Surtout que le métier est mal (voire pas) défini en France
    -possibilité de questionner des artisans déjà installés. Quelques personnes ici ont il me semble tenté sans succès d'avoir des infos.
    -rentabilité du métier, tarif horaire,... Quand on aime on ne compte pas, mais faut bien bouffer quand même. A voir si c'est jouable en "métier principal" ou s'il faut absolument alterner (un peu d'intérim par exemple).
    -assurances
    -normes "vélos" actuelles non applicables aux petits cadreurs (demandent des tests destructifs, d'où production sérielle).

    J'ai dans l'idée de me lancer doucement en parallèle de mon taf (RIP mes soirs et weekends), en vendant mes premiers vélos sur LBC et cie sans être pro (pour 3-4 vélos/an ça devrait passer). C'est un peu borderline, mais avec un vélo testé, éprouvé, je pense que les risques ne sont pas plus élevés qu'avec un vieux clou pourri comme on en voit passer à la pelle (tu sais celui avec les câbles de frein rouillés et la fourche tordue).

    Merci pour vos conseils/avis ;) !

  • juste une idée comme ça, ça correspondrait pas au projet puisque pas forcément possible en parallèle d'un autre travail, mais proposer à une boite qui cadre des vélos sur mesure (victoire, cyfac, lafraise, ou autre) de te prendre en apprentissage sur ce projet particulier (cargo sur mesure) comme ça tout le monde est "gagnant": tu apprends le métier, ils développent leur gamme, il y a déjà la matière première (tubes etc.), ils sont déjà "connus" du milieu, etc.
    Bien sur il faudrait arriver avec un projet un peu ficelé mais que tu sembles avoir, et je supposes que dans leurs clients existants/potentiels, il y a bien des gens que ça botterait d'avoir un cargo sur mesure selon leur besoin?

  • Je sais pour avoir un peu essayé, que les artisans ne sont pas si friand de l’apprentissage.. le savoir faire de cadreur s’apprend sur le tas ou en payant diverses formations coûteuses! Du coup, c’est pas si simple de trouver une place en tant qu’apprenti pour apprendre ce métier « gratuitement »

About

Avatar for paulbiche @paulbiche started