• Réapparition du vélo : montages alternatifs, répliques et fantasmes

    Le mystère qui accompagne ce vélo est sans doute né dès le lendemain de la course. On imagine très bien les convoitises qu'il a attirées. Rendez-vous compte, le vélo du record de Merckx !

    Donc, on peut avancer que, dès la course achevée, les vélos ont été démontés et emballés pour le retour en Italie. Mais même cela, nous n'en sommes pas certains. On pourrait imaginer qu'un des deux cadres soit resté au Mexique (chez Windsor) ou aux États-Unis, ce qui expliquerait que les premières réapparitions du vélo supposé se soient produites sur le sol américain.

    En tous les cas, ce qui est certain c'est que, lorsque le vélo réapparaît, il est déjà différent de son montage original. Sont-ce des (re)montages approximatifs ou des répliques ?
    Nous passerons sur les nombreuses répliques grossières qu'on peut trouver sur le net pour nous concentrer sur celles qui présentent un intérêt dans notre enquête.

    La première fois que le vélo réapparaît c'est à l'occasion du New-York City Cycle Show de 1973. Cependant, il s'agit d'une réplique, le cadre est petit (52-53 maximum) et les composants ne correspondent pas.


    https://www.velo-pages.com/main.php?g2_i­temId=13460

    Puis, on en retrouve un autre à une expo new-yorkaise à la fin des années 70

    https://4.bp.blogspot.com/-ocRxPUvSVoc/U­34UFIXeXFI/AAAAAAAACj4/ENZShDxfmtw/s1600­/Merckx+bike4.jpg

    En revanche, celui-ci semble bien être l'original. En tous les cas, la plupart des indices concordent : l'autocollant Windsor sur le tube de selle, la fourche, les composants (le jeu de direction, les roues, le pédalier, la potence, etc.).
    Cependant, on peut avoir quelques doutes, notamment lorsqu'on inspecte le décalque du tube de direction (le losange paraît plus grand ici que sur le cadre original), celui sur le tube horizontal et les deux petits autocollants sur le tube de selle (absents sur le cadre de Mexico). Ont-ils été ajoutés après ou s'agit-il d'une réplique assez convaincante ?

    Il faut ensuite attendre 1991 (soit près de vingt ans) et une photo prise dans une boutique de cycle de Seattle pour retrouver la trace de ce vélo.


    https://1.bp.blogspot.com/-ptyLknR9KV0/U­34dOwkr0kI/AAAAAAAACkE/WFwySqIA_Jc/s1600­/merckx+hour+record.PNG

    Tous les bons composants semblent y être (sauf peut-être tige de selle et selle qui paraissent légèrement différentes), mais les décalques ne correspondent pas du tout et le trèfle du té de fourche n'est pas visible. Première hypothèse : il s'agit d'une réplique sur laquelle on a monté les composants du record. Seconde hypothèse : c'est bien le vélo du record, mais le cadre a été repeint.

    En 2012, on peut revoir un vélo annoncé comme étant celui du record pour le Giro d'Italia Hall of Fame

    https://3.bp.blogspot.com/-58wRKTkM3z4/U­34ltqfhdPI/AAAAAAAACkU/4G4HvdGi5Bo/s1600­/Merckx_Hour-bike.jpg

    Ce vélo n'est clairement pas celui du record, mais il est très intéressant. Il se pourrait que ce soit le cadre du vélo de rechange auquel on aurait monté les pièces fournies par Pino Morroni.

    Mais revenons au vélo du record. En 2003, Eddy Merckx parle de son vélo lors d'un entretien filmé dans les ateliers E. Merckx près de Bruxelles.


    https://4.bp.blogspot.com/-qKDumYqOBrY/U­348oORLa8I/AAAAAAAACk4/U0KlmB3ma9Q/s1600­/merckx+bike.PNG


    https://2.bp.blogspot.com/-Ybg7-nnJZto/U­344lJ8qcWI/AAAAAAAACkw/8WbcGKZo3kM/s1600­/merckx+bike1.PNG

    Le fait qu'il soit chez Merckx plaide en faveur de son authenticité, cependant, il faut faire quelques remarques :
    l'autocollant en losange sur le tube de direction paraît plus grand (comme sur le cadre présenté à New-York ;
    l'autocollant sur le tube diagonal semble être correct ;
    les autocollants Windsor ont disparu ;
    un autocollant en losange est posé sur le tube de selle ;
    et surtout, le trèfle sur la tête de fourche se distingue à peine (il n'est pas peint en bleu de toute évidence.
    Donc, on peut imaginer que ce cadre est le cadre du record mais qu'il a été repeint. On peut même penser qu'il s'agit de celui qui était dans la boutique de Seattle, mais que l'autocollant du tube diago a été changé pour un modèle semblable à celui de Mexico.

    Dans l'entretien, le journaliste demande à Merckx combien vaut ce vélo, ce à quoi il répond qu'il n'est pas à vendre et qu'il va le donner à un musée bruxellois.
    En réalité, ce musée bruxellois est la station de métro inaugurée en 2003 qui porte le nom Eddy Merckx dans laquelle on peut voir le vélo.
    Mais là encore, les choses ne sont pas si simples. Le losange sur le tube de selle semble avoir été légèrement remonté. Et deux bandeaux ont été ajoutés sur ce même tube de selle.
    Le cintre a été remplacé (exit le cintre percé qui figurait dans les ateliers de Merckx)

    Ça y est, l'enquête est close, on a retrouvé le vélo du record. Il est à Bruxelles, dans la station de métro, il a été repeint au moins une fois (sans doute deux fois), les autocollants ne sont pas d'origine, mais il s'agit bien du cadre construit par Ernesto Colnago, utilisé par Eddy Merckx à Mexico pour battre le record du monde de l'heure.

    Eh bien, en fait, non. L'enquête n'est pas terminée, au contraire. Parce que lorsqu'on étudie les différentes photos du vélo de la station, on se rend compte qu'il y a eu plusieurs vélos dans cette station et oh surprise !!


    https://image.routeyou.com/shrink/fit/40­0x300/844b133ae57a93b393ca20601992dae9_b­ab2f3c63ec44e8c1e18d35f3d731b777c7cda3d.­jpg


    https://image.shutterstock.com/image-pho­to/anderlecht-brussels-belgium-10-09-260­nw-1197950929.jpg


    https://siena.rosselcdn.net/sites/defaul­t/files/dpistyles_v2/ena_16_9_extra_big/­2019/02/12/node_345780/1233107/public/20­19/02/12/B9718554937Z.1_20190212000610_0­00%2BGULCVBVDA.1-0.png.jpg?itok=rrWcBjmX­1554035786

    Sur cette photo, on dirait bien le cadre original du record, avec les autocollants originaux. Incroyable !!
    Seuls les boyaux ne semblent pas d'origine.
    Donc, si ce vélo, exposé en 2003, est l'original (avec peinture et autocollants d'origine, ceux présents dans les ateliers d'E. Merckx, et ceux présentés dans les boutique et salons américains sont des répliques.

    L'original a été exposé puis remplacé. Ou est-ce l'inverse ? Une réplique puis l'original ?

    En tous les cas, on a pu revoir ce vélo à l'occasion d'une exposition pour les 70 ans de deux grands champions belges Eddy Merckx et de Jacky Ickx à Bruxelles en 2015.


    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/c­ommons/thumb/9/96/Eddy_Merckx_bike_-_Mex­ico_City_1972.JPG/600px-Eddy_Merckx_bike­_-_Mexico_City_1972.JPG

    La tds originale n'est pas montée sur le vélo, mais est-ce celle située en vitrine juste à côté ? Auquel cas, la tds originale n'est pas percée.

    Mais deux détails me chagrinent : l'absence de trèfle bleu sur la tête de fourche et l'autocollant « Windsor » sur le tube de direction, ou plutôt l'absence du décalques en losange en dessous de l'autocollant « Windsor » qu'on distingue pourtant bien sur les images d'archive.

    Ce cadre, original pourtant, a-t-il été repeint et restické à l'identique (ou presque) ?

    On le voit bien, il reste encore beaucoup de questions en suspens, mais il est temps d'arrêter l'enquête.
    Mon hypothèse est la suivante : le cadre du record a été conservé par Eddy Merckx pendant 30 ans. Il a été exposé un temps dans la station de métro et a retrouvé la collection personnelle de mister Eddy. Il est juste ressorti en 2015 pour l'expo Merckx/Ickx.
    Tous les autres sont des répliques plus ou moins officielles réalisées pour l'importateur officiel Merckx aux États-Unis ou pour le musée de Colnago ou le hall of Fame du Giro ou encore pour la station de métro (en remplacement de l'original).

  • Il y a longtemps, en abordant le sujet du vélo du record, j'évoquais les multiples rumeurs et fakes qu'on trouvait déjà sur le web.
    La personne n'était pas connectée, mais, avec un petit sourire, me répondait "M'enfin, voyons! Le vélo, il est chez lui, avec la plupart de ses vélos de course".

    C'est à la lumière de tes recherches, que cette petite phrase me revient en mémoire.
    J'ai déjà constaté à plusieurs reprises que dans le milieu du cyclisme local, il y a une omerta de la part de ceux qui savent. Pour les vélos d'une équipe comprenant un ancien champion du monde, il m'a fallu des années pour avoir la confirmation.

    Ce cadre, original pourtant, a-t-il été repeint et restické à l'identique (ou presque) ?

    Sur VRC, j'ai parlé d'un faux.
    Vendeurs français ayant plateaux sur rue.
    Le cadre a été "restauré" et comme promis, je te donnerai la piste.
    Est-ce que les trèfles bleus ont été oubliés?
    Ou est-ce délibéré?
    Un des aspects de la personnalité du baron que tu n'abordes pas, c'est une rancune tenace.
    Cela peut être vu avec la haine qui l'a opposé à Freddy Maertens (un autre monument) pendant de nombreuses années (30 ? 40 ans? ).
    C'est peut-être un oubli, ou alors, "cela, tu laisses. Pas de peinture! "
    Rancune, ostracismes (Ward Sels par exemple - je devrais relire le bouquin en flamand que j'avais acheté quand j'ai restauré son vélo), ... Il ne tolérait qu'un patron.
    En même temps, j'ai eu des commentaires d'un de ses équipiers, aujourd'hui décédé (Un grand Monsieur, un gentleman. Pas comme ce #%$& de --- qui te traitait en esclave: "Pousse moi! Plus fort! Encore..." )

    Je ne connais rien à ce qui a du être un divorce avec Ernesto. Mais plusieurs (cadreurs, vélocistes) m'ont dit: tu faisais exactement ce qu'il voulait ou il allait voir ailleurs.
    Je crois que le cadreur mécano n'avait aucune liberté. Il pouvait proposer ou se faisait imposer.

About

Avatar for Munny @Munny started