Les bicyclettes d'un GrosNaze

Posted on
Page
of 7
  • C'est cool merci le mecs !
    Je vais ouvrir une conversation en MP pour pas polluer davantage le topic de l'ami @GrosNaze

  • Ileou le jaillante ?

  • Ilépa-ter-ter-miné.
    Méjeupeuleupo-po-posté sivouvoulé

  • Pour une fois qu’on voit du campa hydro. Vous allez être deux en France avec @Lobos

  • Allez, c'est cadeau :

    Bike check :
    Cadre : Giant TCR Advanced SL Disc (avec cintre, potence Giant SLR)
    Groupe : Campagnolo H11 Hydro (leviers, pédalier, étriers)
    Dérailleurs avant et arrière : Campagnolo Chorus
    Selle : Fizik Aliante R3 (pas définitif, à tester)
    Pédales : Look Keo 2 Max
    Roues : Syncros RP2.0 Disc (avec cassette Ultegra) (temporaire, deux sets de roues en cours d'approvisionnement)
    Pneus : Continental GP5000 28C

    Les deux sets à venir seront :
    Hope RS4 / Mavic Open Pro UST Disc / Son Delux 12 (commande passée)
    et :
    Hope RS4 SP / Jante charbon LightBicycle (moyeux commandés, jantes pas encore)

    Voilà, les réglages ne sont pas fait. La selle est 0,5 cm trop haute (il faut que je coupe le cadre).
    La hauteur de potence descendra un peu (mais peut-être pas trop).

    J'ai fait 54 km avec sur une petite sortie. Ça va vite !
    Et pour reprendre le langage des influenceurs cycles, c'est rigide, réactif, efficace, confortable, léger.

  • #fullblack

    Quel avion en tout cas !

  • #fullblack

    J'ai prévu d'ajouter un peu de couleur

  • J’imagine que le rendement est au rendez-vous également. Pas trop exigeant comme cadre ?

  • Tu as anticipé mes futurs remarques.
    C'est exactement ça en terme de rendement, je lui est donné rendez-vous, il était là.
    Dans les relances, on sent bien la réactivité du vélo de part la rigidité du cadre et sa tige de selle intégrée.
    C'est vrai que c'est un cadre un peu exigeant.

  • Tu pense que ça passe sur de la longue distance du coup ou trop tape cul de ce que tu as pu en tester?

    Le look de @Bastonsoleil c'est l’extrême braquemart, mais comme il n'y a que lui que j'ai testé avec une tds intégré, ça me refroidi un peu pour un vélo à tout faire course/longue distance.

  • Putain ce vélo porn quoi !

    J'adore ! Je suis en admiration devant ta bécane de dentiste gros. T'es un homme de goût. Des jantes carbone à haut profil ça lui irait à ravir.

  • Hate de voir avec les nouvelles paires de roue, tu as de la chance de pas avoir flingué tes synchros en relance, c'est de la chiasse ces roues ! En tous cas tu entre dans la cour des dentistes maintenant. Félicitation pour ton diplôme !

  • bim !!!
    le tcr est une bombe !!!!

  • ça passe sur de la longue distance du coup ou trop tape cul de ce que tu as pu en tester?

    Je t'avoue que je me suis dit que le confort est une notion variable...
    Je l'ai pas rouler assez pour dire (à part cette seule et unique sortie). Avec une sortie de selle trop haute, c'est un coup à se faire bobo (et j'ai un BRM 600 demain)...
    J'ai mis du 28c déjà, et je pense que ça va aider.
    En tout cas, balec, si il est prêt pour le BRM1000 d'août, je le prendrais !

  • Merci !
    Premier pas dans la dentisterie ! Après je suis pas fan du haut profil, ça sera un petit 30-35 plutôt !

  • Dans les relances, on sent bien la réactivité du vélo de part la rigidité du cadre et sa tige de selle intégrée.

    Je n'aurais jamais pensé que l'assise aurais une incidence sur les relances, pour moi les relances c'est plus en danseuse, non ?
    Je me dis qu'une TDS intégrée peux apporter de l'aero et potentiellement avec un tressage intelligent du confort tangentiel, retirer 50g mais sinon en relance je ne comprends pas techniquement.
    Sacré projet !
    Tu veux en faire un vélo de route ou de longue distances ?

  • En tous cas tu entre dans la cour des dentistes maintenant

    c'est précisément ce que je me suis dit en voyant sa photo sur Strava ^^
    je l'ai pas reconnu immédiatement, je suis pas super fort en vélos récents de dentiste, mais il est beau !

  • @ງครɬ๑ຖ🐒 tu es trop premier degré !
    Tu n'as pas compris que mes compétences vélocipédiques s'arrêtaient à monter des vélos en Campagnolo, apprendre par cœur les catalogues de la marque (ou faire semblant), et depuis récemment, essayer de faire du vélo longtemps (enfin faire du vélo tout court ça marche aussi).

    Les jargons au dessus ne sont là que pour faire le malin d'influenceur cycle, et ne correspondent en rien avec mon ressenti. Mon ressenti ne va pas plus loin que le fait de prendre plaisir à rouler un beau vélo.

    Après, je ne vois pas pourquoi on n'a pas le droit de relancer assis sur la selle ? Je passe 99% assis, même dans les montées. Donc je n'aurais pas le droit de relancer si je ne me mets pas en danseuse ?

    Qu'est ce que la relance ? Vous avez 3 heures.

  • tu as de la chance de pas avoir flingué tes synchros en relance, c'est de la chiasse ces roues

    C'est tant de la chiasse que ça ? T'en as eu ?
    Y'a peut-être une différence version diks ?
    Ça équipe quand même des vélos à 4800 boules (Scott Addict RC20 Disc).
    Bon après vu le prix que je les ai payé, et la distance que j'ai roulé avec, je ne peux pas trop jugé. Et comme y'a pas moyen de les passer en CRL Campa, elles vont vite sauter (même si ça à l'air de marcher très bien avec la cassette Ultegra)

  • Sur les scott addict RC20 de 2018 et 2019 qui équipaient la N3, on a casser 80% des roues arrières parfois sur des bêtes relances (en danseuse lol), les rayons lâchaient au moindre pic de watt ! Du coup on a eu des shimano RS101 en rechange, c'est nul mais costaud au moins !

  • J'ai prévu d'ajouter un peu de couleur

    Il est superbe et il le sera encore plus ! Ça comprend le cadre ? Joli le groupe Campa Hydro

  • J'ai vomi.
    Puis j'ai essayé de comprendre en regardant tes vélos.
    Et j'ai re-vomi...

    Franchement, quand on voit ton goût des beaux vélos. Acheter un Giant en carbone... t'avais pas plus naze comme idée ?😒
    Même gigi, qui est passé aux vélos de dentiste, a réussi à le faire sans se renier.

  • Mr A Grosnaze le mec qui se se vante d'être ignorant : )
    T'est le nounours le plus pointu que je connaisse ; )

  • Allez, je vous poste mon petit compte rendu de mon BRM 600 des Randonneurs Autonomes Aquitains.

    Vendredi soir, préparation du vélo. Le rayon cassé sur le précédent 600 (deux semaines plus tôt) n'est pas réparé (j'avoue, j'ai roulé avec un peu, même fait une sortie du mercredi à fond). Mais, ce n'est pas très sérieux de repartir pour 600 bornes sans réparer.
    Je récupère donc une seconde roue arrière Neutron identique à mon garage. Je démonte la cassette, la monte sur la seconde roue.
    Check des rayons : la roue est rayonnée avec les pieds...
    Je récupère un pied et m'attaque au rayonnage... Bon, pas le temps, je démonte le bon rayon de la seconde roue et le remonte sur l'autre, tension, roue parfaite, pas de saut ni de voile !

    Samedi matin, départ de l'appart à 5h30, pour 10 km pré-BRM.
    4km plus tard, je croise un gilet jaune du PBP, c'est Bernard D. des RAA qui vient de Podensac pour ce brevet et rejoins avec lui le lieu de départ.

    Nous serons 7 au départ. Thierry G. est présent mais non partant.

    6h05, départ.
    Nous perdons dès le début Simon après une pause pipi juste après le pont d'Aquitaine.
    Bernard fera le début avec nous jusqu'à St Emilion, mais sera perdu dans les bosses ensuite.

    L'allure me convient bien, je peux discuter un peu avec Pascal, Nicolas et Jean-François.


    J'avais en tête de battre le temps de Patrick J. qui avait fait le parcours une semaine plus tôt car pris sur le BRM1000 de Limoges ce jour là.

    Le parcours est magnifique et nous fait longer la Dordogne jusqu'à Limeuil puis la Vézère jusqu'à Terrasson-Lavilledieu.
    C'est entre ces deux villages que j'en profite pour semer Nicolas, Pascal et Jean-François peu de temps après la pause déjeuner.

    Leur ayant fait part de mon envie de chercher un peu le chrono, c'est arrivé en haut d'une côte et ne les ayant plus dans le viseur derrière moi que je prend la poudre d'escampette !

    Petit pointage avec double diabolo-grenadine à Collonges-la-Rouge vers 18h.

    J'arrive à Autoire vers 19h30 et m'attable à la terrasse d'un restaurant. Magret-frites, comme il y a deux semaines, ça m'avait bien réussi.

    En mangeant ma crème brûlée, je vois arriver les 3 lascars. Ils iront manger quelques kilomètres après Padirac où Jean-François a réservé une chambre d'hôtes pour la nuit.

    Départ après une bonne heure de pause bien reposante, repu comme il faut.

    Le parcours est toujours aussi beau, mais le soleil se couche. Dommage, je ne vais plus pouvoir profiter bien longtemps des magnifiques vues de ce tracé

    La descente qui suit Rocamadour est un plaisir ! A toute vitesse dans la nuit ! C'est le moment de mettre quelques couches de vêtements supplémentaires, car le froid s'invite à la partie.

    A Saint-Julien-de-Lampon, j'achète un snickers et un coca dans un bar. La serveuse, étonnée de voir un cycliste à cette heure tardive, avait servi deux semaines plus tôt Patrick J.

    Arrivé à Domme vers 00h30, où je trouve un petit commerce toujours ouvert. Cafés, tartelette au noix me rempliront l'estomac.

    A Montpazier, vers 3h30, je m'autorise une petite pause. Je m'allonge sur un trottoir et mets un réveil pour 1/4 d'heure. J'ai froid et ne dors pas vraiment... Je remets 1/4 d'heure. Un mec passe à mon niveau et me demande si ça va ! Bien sûr ! Mais j'ai de la route ! Je repars !

    Arrivée à Gavaudun à 4h40. A cette heure, évidemment, aucun commerce n'est ouvert. Petite photo en guise de pointage devant le panneau à l'entrée du village.

    J'arrive à Eymet vers 6h30-7h. Arrêt boulangerie : chocolatine, croissant et café ! Je déguste le tout et me pose sur un banc. Réveil 1/4 d'heure plus tard. Je repars.

    Le jour se lève et je commence à me réchauffer, même si je suis toujours transi de froid.

    Je reconnais quelques routes empruntées deux semaines plus tôt lors du premier 600 de l'année.

    Plus que 120 km.

    Je suis bien cramé, les bosses me mettent à la peine. 15 km/h en montée... ça fait mal à l'ego... Le jour a beau se lever, j'ai toujours aussi froid et garde manchettes, jambières et veste...

    Quelques kilomètres après Blasimon, je vois arriver en sens inverse Michel P. des RAA. Chacun fait demi-tour et on tape la discut sur le bord de route. Il comprend ma souffrance et tente de me rassurer en me disant que la fin sera cool (ayant déjà fait ce parcours en 2011).

    Encore quelques bosses, puis je rejoins la piste Lapébie qui monte jusqu'à Créon. La vitesse n'est toujours pas folle sur ce faux-plat montant...

    Le parcours quitte ensuite la piste à Créon pour nous offrir le fameux "petit Tourmalet" de Fargues-Saint-Hilaire. A deux à l'heure...

    La fin est rude, dans la fatigue et avec des douleurs partout, j'arrive à La Sablière et dépose ma carte dans la boîte à lettre des RAA. Je rejoins alors lieu de départ à 13h40.

    Je me maudis de devoir encore me farcir les 10 kilomètres jusqu'à l'appart... mais 10km sur 600, ce n'est plus grand chose !

    Une bonne douche, et direction Kokomo pour le traditionnel burger d'après BRM !

    Un magnifique brevet, et ma deuxième plus longue distance après le PBP2019. Et surement la plus dure ! Je n'aurai malheureusement pas réussi à battre le temps de Patrick, avec 40 min de retard...

    Je devrais cependant être fin prêt pour le BRM 1000 d'août qui s'annonce bien roulant (le même dénivelé pour 400 km de plus !).

    https://www.strava.com/activities/375314­4691

  • J'arrive 5j trop tard en sortant d'une capsule temporelle remplie de roblochon et de mirabelle artisanale. Pour avoir eu le cadre entre les mains (le tcr) il est tout pailleté et en super état. Pas de doutes que @GrosNaze va lui mettre des bornes.

    Et en retour à @wapdawap pour avoir finalement aussi un tcr SL et le look, les deux vélos sont pas vraiment comparables. Le look c'est une putain de barre à mine qui donne envie de se fumer les jambes avec un ratio trop gros pour toi. Alors que le TCR c'est vraiment le vélo pour faire des heures dessus, joueur mais confortable. C'est sûrement un peu l'ADN des vélos actuels présentés par toute les marques, u. Aero très exigeant avec peu de confort, et un "all around" qui est bien plus confort, facile à emmener et sur plus long.

    Désolé pour les réponses avec une semaine de retard. Mais encore très cool bike @ Antoine, hâte de le voir terminé

  • Post a reply
    • Bold
    • Italics
    • Link
    • Image
    • List
    • Quote
    • code
    • Preview
About

Les bicyclettes d'un GrosNaze

Posted by Avatar for GrosNaze @GrosNaze

Actions