Les bicyclettes d'un GrosNaze

Posted on
Page
of 20
  • Elles sont crado les photos il mérite mieux le vélo de batman

  • Dis-moi influenceur longue distance, toi qui es passé d'une Aliante standard à une Aliante 00 Versus Evo, est-ce que tu trouves que le canal central fonctionne bien?

    Je m'explique : j'ai une Aliante R5 de 137 mm de large depuis un bail. C'est ce qui m'avait été conseillé à la suite d'une (mauvaise) EP, et j'en suis content niveau confort : pas de douleurs à déclarer sur des 200 (si je porte un cuissard).
    Cependant, niveau circulation c'est beaucoup moins ça : j'ai fait un BRM 200 y'a 10 jours, au bout de 40 bornes j'avais des fourmillements dans les pieds, au bout de ~120 je sentais quasiment plus le bas de mon corps. J'avais la sensation d'avoir les jambes coupées mais pas par la fringale, et pourtant on avait fait une belle pause de 45 min 20 bornes plus tôt, le sang aurait dû recirculer.

    C'est un truc récurrent, et c'est pareil sur le trainer au bout de 20 min (en plus localisé).

    Je me posais la question de rester sur une Aliante, ou de carrément passer sur un truc avec un vrai gros canal central, genre une SMP.
    Mon raisonnement c'est que les canaux des Aliante Open ou Versus avaient l'air assez étroits (donc je sais pas si c'est super efficace), et en plus elle gagnent quelques mm de largeur par rapport à ma R5. Un avis?

  • Dis-moi influenceur influencé longue distance !

    Alors, je n'ai pas senti de grosses différences entre la R3 et la 00 Versus Evo.
    Je me dis que ça doit être mieux mais uniquement dans ma tête, car dans les faits, je n'ai pas ressenti de changement. Vraiment un changement d'influencé pignoleur.
    Par contre, je trouve ça étonnant que ça t'arrive aussi tôt (après seulement 40km). T'es sûr que ta position rentre pas en compte ? J'aurais tendance à dire que les problèmes de circulation viennent plus d'un problème de position que de selle (ta selle serait pas trop haute ? ).

  • Sinon t'est content de ton groupe Campag ?
    Beaucoup de vélocystes dirent que depuis 10 ans Shimano est a des km haut dessus en terme de performances.
    Que les roues Campag sont bien et ne fissurent presque pas mais sont coûteuses en roulements.

  • Alors j'ai pas du tout la prétention d'être un influenceur (et encore moins longue distance) mais je me permet de donner mon petit avis. Je suis passé d'une vieille Fizik Aliante à une Antares Versus Evo. J'avais notamment des problèmes de fourmillements/engourdissements dans le bas ventre et les cuisses. Et bien c'est beaucoup mieux avec l'Antares ! Dans mon cas il a fallu que je sois précis sur l'inclinaison (au début c'était pas mieux que l'ancienne, voir pire) mais après avoir baissé le bec c'est nickel. J'ai l'impression qu'il faut encore que mes fesses s'habituent mais je n'ai plus les soucis de circulation.
    Je n'ai jamais roulé de SMP mais j'ai essayé en statique sur les vélos des copains. ça vaut pas un vrai test mais j'ai l'impression que le confort est excellent et la différence bien plus marquée entre l'Aliante et la SMP qu'entre l'Aliante et l'Antares Versus Evo.
    Voilà je laisse la place au vrai influenceur longue distance

  • Merci, je vais peut-être aller direct sur une SMP alors! Après t'as pas l'air du tout d'avoir ce genre de problèmes de circulations si je comprends bien, même avec la R3?

    Ouais les fourmis dans les pieds au bout de 40 bornes c'était une première je dois l'avouer. Je testerais quand même bien une selle avec un canal, histoire d'éliminer cette variable.
    La position rentre clairement en compte, je pensais avancer la selle (j'ai tendance à glisser vers l'avant) et jouer avec l'angle, mais j'avais pas envisagé de trop modifier la hauteur. C'était celle de l'EP, et j'avais une relative confiance sur ce paramètre là (malgré quelques douleurs aux genoux).
    Une recommandation de gros routard pour le réglage de la hauteur? J'écoutais Road Cycling Academy sur youtube, qui conseillait de la mettre 2 mm en dessous du moment où ton coup de pédale devient saccadé, je pensais tester ça.
    J'arrive pas à monter au dessus de 120-130 tours par minute sur le trainer sans sautiller sur ma selle, si ça peut donner une indication. Mais j'ai jamais fait de PF donc j'ai peut-être juste une mauvaise technique de pédalage.

    @Rorc4L : merci pour ton retour! Tes symptômes ressemblent beaucoup aux miens. Pour reprendre ton euphémisme, sur le trainer l'engourdissement dans le bas ventre c'est au bout de 10-15 min pour moi, assez hallucinant.
    J'avais envie de tester une SMP du genre Forma parce qu'elles ont la réputation de te bloquer bien en place, et sur l'Aliante je me surprends à glisser vers l'avant avec la fatigue, ce qui doit pas aider la circulation (ça doit être mon périnée qui porte tout le poids et vient s'écraser sur la partie centrale de la selle).
    Aussi, j'ai l'impression d'aimer la forme un peu berceau de l'Aliante (et les SMP Forma poussent ça à l'extrême), alors que l'Antares est très plate, mais j'ai pas encore testé assez de selles pour être sûr de moi!

  • Sinon t'est content de ton groupe Campag ?

    Des kilomètres au dessus, j'en sais rien. J'ai roulé très peu de Shimano récent (vite fait un R8000 et très vite fait le R9100) en mécanique. En électrique Shimano, j'ai jamais testé.

    Ce que je peux dire c'est qu'avant que je passe en électrique, j'étais assez content de mes dérailleurs Chorus et du freinage disque des leviers H11. Juste la poussée était un peu "dure" sur les leviers pour les changements de vitesses. Si bien qu'en hiver, avec des températures en dessous de 0°C, changer les vitesses pouvait devenir difficile (aussi en fin des sorties très longues >600km).
    Sinon, bien réglé, les changements de pignons / plateaux sont hyper précis. Jamais cassé un câble de dérailleur comme j'entends chez Shimano (dédicace @blackchamane ).
    Et depuis un an, je suis vraiment archi content de mon Super Record EPS ! Ca shift tout seul sans pression extrême. C'est super précis, même lors de changement de vitesse en puissance (genre en côte).
    Les pédaliers ne se rayent pas comme les Ultegra / D-a qui finissent tous avec l'anodisation qui se barre (j'ai l'impression)
    Comme je suis un geek, j'ai même un fichier Excel de mes chargements de groupe, dont voici le résultat :

    Pas trop d'analyses dessus. Mais j'ai l'impression que la décharge est autant liée au kilométrage, qu'à l'intervalle d'utilisation entre deux charges. Sur un 600 km, j'ai constaté seulement une perte de 15% de charge. J'avais pas regardé après mon 1000 de l'été dernier.
    Mais je pense que ça doit pouvoir tenir une charge pour un évènement style TCR / TPBR (ce que j'aimerai bien tenter d'ici 2-3 ans).
    Voilà, je sors de ta question initiale, mais j'avais envie de geeker !

  • Merci A !

  • TPBR (ce que j'aimerai bien tenter d'ici 2-3 ans).

    C’est quoi comme traversée ça?

  • Three Peaks Bike Race

    Y’a aussi la Two Volcano ou la Race Across France qui pourrait faire envie.

  • Le gros problème de Campa en longue distance-itinérance, c'est la dispo des pièces.
    Autant du Shim ou du Sram tu en trouves facilement (câbles, plaquettes, dérailleur...) autant du Campa, ça peut être mission impossible.
    C'est ce qui m'a fait mettre du Red au lieu de l'Ekar sur le gravel.

  • J'ai entendu que Sram c'était pas très solide par rapport a Shim

  • J'ai un mix de Force hydro-Red mécanique qui a 45000 kms et entretien zéro à part une purge de l'arrière.
    Sur mes gravel pareil, 20000 kms en conditions pourries et RAS.
    Le seul truc qui n'est pas top c'est le pédalier, j'ai cassé trois Red (mais les Ultegra et Dura Ace cassaient aussi) au niveau de l'insert de la pédale. Mais pour remettre les choses dans leur contexte c'était en usage gravel engagé avec un Red Exogram faisant le poids d'un Clavicula.

  • ce niveau de pignole ici. <3

  • On aime ce genre de discussions avec des tableaux Excel. J'aurais tendance à croire que l'électrique c'est quand même des emmerdes potentielles en plus sur du très long comme la TCR ou la RAF 2600 non ? Genre ça de plus à penser.

    --
    @Sealclub : je ne prétends pas non plus être expert, mais ce que j'ai pu apprendre de mon geekage intense de trucs sur les études posturales et de ma propre étude chez ParisBike Co. C'est peu probable que ça vienne d'abord et avant tout de la selle, et qu'un canal central règle le problème.

    De mon côté, j'avais ça dans la position sur les prolongateurs, sur ma SLR (sans canal), sur ma Berk avec Canal. J'ai incliné la selle vers l'avant, ça réglait partiellement le problème. Mais ça en créé d'autres, notamment tension sur la nuque.

    Sam, de Paris Bike Co, m'a légèrement reculé la selle, légèrement baissé celle-ci, et surtout remonté les cocottes sur cintre, et incliné les prolongateurs à 17°. Et bien sur mes très longues sorties depuis, aucun problème.

    Pour la hauteur de selle, si tu en crois les vidéos de Bike Fit James (chaîne de Francis Cade) -> En gros, on a tous tendance à rouler trop haut, et il y a peu de risque à descendre trop bas, donc il vaut mieux baisser franco et remonter petit à petit.

    Et enfin pour les pieds : Chaussures trop petites, trop serrées, ça peut à force faire remonter les fourmis dans toute la jambe.

    En conclusion, sans que mon avis n'ait été sollicité : je te conseillerai de tester ta position et de faire une bonne étude posturale avant d'investir dans une nouvelle selle pour régler le problème qui ne vient sûrement pas de là.

  • Je pense que @GrosNaze et toi avez tout à fait raison, tu fais bien d'insister au contraire!

    J'étais vraiment frileux de refaire une EP car la seule que j'aie faite avait produit des résultats vraiment nuls (elle m'avait carrément blessé), mais je pense qu'effectivement ça serait peut-être l'occasion, pourvu de trouver cette fois un bon fitter. Je t'envoie un MP dans le courant de la semaine à propos de Paris Bike Co, je serai curieux d'avoir un retour et j'aurai quelques questions :)

    Là j'ai testé d'incliner la selle de 2° vers l'avant sur le trainer, c'est assez atroce, énormément de poids sur les bras avec la sensation de glisser vers l'avant, et j'ai l'impression que ça n'aide que très vaguement la circulation (toujours engourdi mais un poil moins vite ai-je eu l'impression, mais bon sur une seule séance de HT...).

    Je connais un peu les vidéos de Francis Cade, je me ferai la série sur le bike fit. J'aime bien aussi RCA avec Neill Stanbury, c'est ça que j'étais en train de regarder en ce moment.

  • Ravi si ça peut aider. N'hésite pas à m'écrire pour les questions sur l'EP. :)

  • Sur HT j'ai plutôt tendance à relever la selle, je trouve que par rapport à la position que tu as sur la chaussée t'es plus penché en avant malgré le support de roue avant (sensation de poids sur les bras et glisse vers l'avant), parfois juste mettre une petite cale sur le support de roue ça aide. Comme toi j'ai des engourdissements sur le HT mais seulement la jambe gauche après ~40m sur le HT. Sur la route avec le même vélo je n'ai pas ce problème-là !

  • @Sealclub Concernant les SMP, je suis fan de la Composit. Forma/Dynamic j'aime moins, mais chacun sa géométrie et sa préférence en terme de revêtement. Ca te verrouille effectivement dans une position. L'angle est ultra important (il faut un tige de selle qui permette de régler l'angle finement), ainsi que la hauteur de selle (quelques mm font beaucoup de différence). Ce que j'ai mis un certain temps à comprendre c'est que la position de selle n'est qu'un aspect du positionnement global sur le vélo et que l'angle doit matcher avec l'angle du bassin (surtout quand la selle est rigide). Sinon, j'ai essayé il y a longtemps une Fizik creusée au centre. Excellent sur les premiers km, moins après car la mousse s'affaisse.

  • @spraynasal : en fait sur le Kickr Core c'est plutôt l'inverse, l'axe du HT est environ 2 cm plus bas que l'axe réel de ma roue (et je n'ai pas de support de roue avant). J'imagine qu'avec l'écrasement du pneu dans la vraie vie la différence doit être encore plus faible, donc je pense pas que ce soit ça mon problème (ou alors je serais en souffrance terrible sur le moindre faux plat).
    À l'occase (dans plusieurs mois donc) j'essaierai de me faire une rocker plate maison, pour le coup ça doit vraiment aider à réduire la sensation ultra-rigide du HT.

    @kisspascool : Content que tu sois intervenu t'es un peu mon référent SMP sur le forum. Pour l'instant faut que je discute un peu avec @powlowchon vis-à-vis de l'EP mais je pense que j'aurai pas mal besoin de ton expertise si je finis quand même par changer de selle pour une SMP! Surtout que je m'y perds un peu dans leur catalogue, les subtiles différences Composit/Forma/Dynamic et autres sont pas encore complètement intégrées, je sais qu'il y a des différences de rembourrage mais aussi de forme.
    Pour la Fizik dont tu parles tu veux dire qu'après affaissement de la mousse les problèmes de circulation reviennent?

    (et je vais essayer d'arrêter de spammer le sujet de @GrosNaze avec mes problèmes après ce message --> RDV ici plutôt?)

  • Petit récap de ma première flèche Vélocio :

    Nous avons réussi à faire l'équipe en urgence avec Yannick en recrutant Stéphane quelques jours avant la fin des inscriptions.
    Pas de doute sur le niveau de Yannick, il m'a bien impressionné sur notre 200 en commun quelques semaines plus tôt (il était bien au dessus de moi !). Et pas de doute sur Stéphane non plus, Yannick se dit en dessous de lui !
    Départ donc à 9h du Château Pape Clément à Pessac, après avoir retrouvé Stéphane chez Yannick et bu le café.
    Les premiers kilomètres s'enchainent rapidement (trop?!). On se dit qu'il va falloir se calmer un peu pour la suite.
    Pause rapide à La Réole pour le déjeuner.

    Pointage à Agen, puis à nouveau boulangerie à Golfech.

    La météo est parfaite, grand soleil et le vent dans le dos depuis La Réole.


    Arrivé à Toulouse après une route sans intérêt vers 18h30 (je m'excuse auprès de mes compagnons de route).
    Cogitation sur le repas du soir, ça sera superette et sandwich.
    On repart, mais on veut un café avant d'affronter la nuit.
    Pas mal de temps perdu au final sur Toulouse. A améliorer...
    Petite crevaison que je répare rapidement vers 21h, on prend le temps de nous couvrir pour la nuit qui ne sera pas trop fraiche finalement.
    A 23h nous arrivons à Carcassonne : pointage et double double expresso. Là aussi la pause est longue. Mais on profite.
    2h30 pointage à Cébazan et petite restauration avec un sandwich acheté à Toulouse en prévision.
    A Murviel-les-Béziers vers 3h30, nous croisons Loïc et sa team tous affalés chacun sur son banc. Nous les réveillons et discutons un peu de leur mésaventures.
    Merci Laurent pour tes raviolis, ils m'ont fait grand bien.
    Depuis Carcassonne, nous suivions le même parcours (j'ai eu la flemme de mapper différemment, et m'étais dit qu'un peu de dénivelé nous ferait varier les plaisir). Pour le coup, j'aurais du tracer plus simplement et éviter les bosses (cela nous aurait peut-être permis de battre la team Favreau !).
    Arrivé à Montpellier à 7h, Yannick est toujours en bonne forme. Mais Stéphane et moi accusons le coup !
    La bonne nouvelle est que pour la première fois, j'arrive à gérer le manque de sommeil !
    Nous repartons mais affrontons maintenant un vent de face bien usant.
    Je ne suis plus au top (j'ai bien donné de ma personne avant l'arrivée à Montpellier). Je suis un peu irritable.
    Les derniers kilomètre pour arriver aux 24h sont fait dans la douleurs pour moi.
    Les 24h s'achèvent, nous arrivons à Aubord.
    Il est 9h, rien de mieux que de célébrer la fin de notre flèche par une bonne pinte. 555km validés. De quoi battre le record des RAA de justesse. Mais c'est toujours ça !
    Nous repartons et manquons le groupe de Jean-Louis/Patrick/Simon juste derrière nous.
    Mais ils nous rattraperont quelques kilomètres plus loin au détour d'un diabolo grenadine.
    Nous finissons en rassemblant des deux groupes et terminons notre périple avec un vent de face toujours plus intense.

    13h Rognonas, nous sommes accueillis par Patatrick des RAA qui nous régale d'alcools et autres victuailles réconfortantes.
    Je vois au loin le sommet du Mont Ventoux... Cela sera pour une autre fois, mon train part d'Avignon à 15h40...
    Bravo à mes deux collègues des RAA !!! Ils auront été autant voir plus vaillant que moi !

    Si tu veux mettre un kudos :
    https://www.strava.com/activities/699013­4325

  • Le feu ! Bravo, et c'est beau sur la map cette traversée de la France !

  • Félicitation, comment ne pas être impressionné par cette performance... boudu'!

  • Clairement!
    Je ne sais pas comment tu fais pour claquer des sorties de 300, 600 sans entraînement!!
    Chapeau!!

  • sans entraînement!!

    Qu'entends-tu par sans entraînement ? Tu veux dire sans entraînement spécifique ?
    C'est vrai que mon entraînement du moment, c'est plus lever des grosses poutres le weekend pour faire de la charpente, mais j'arrive quand même à me faire entre 150-300 bornes par semaine (bon je sais rien à voir avec toi 😂).

  • Post a reply
    • Bold
    • Italics
    • Link
    • Image
    • List
    • Quote
    • code
    • Preview
About

Les bicyclettes d'un GrosNaze

Posted by Avatar for GrosNaze @GrosNaze

Actions