Devenir cadreur ?

Posted on
Page
of 7
First Prev
/ 7
  • Je t'encourage également à aller au bout de ton projet. J'ai terminé hier ma formation en mécanique de 3 ans par alternance et c'était difficile mais super enrichissant de pouvoir faire le parallèle entre les cours théoriques et la pratique en entreprise.

    L'idée a déjà été évoquée, mais le mieux serait en effet d'appeler les cadreurs de ta régions (ou + loins) pour leur demander si tu peux t'entretenir avec eu 30mn/1h pour avoir des informations par rapport à ton projet de reconversion, prendre un train et aller en parler de vive voix. Dis toi bien qu'ils ont tous du commencer à ton niveau: sans formation soudeur et sans la technique du métier de cadreur, donc ils ont déjà affronter tout les murs que tu ne fais qu'imaginer au moment présent. Comme tu dis, faire quelque chose en alternance/apprentissage/professionnalis­ation ça serait super, et encore mieux si tu le faisais directement chez un gars avec qui le feeling passe. T'aura beau chercher tout les forums, demander des infos à toutes les assurances, je pense que rien ne vaut la vraie conversation avec quelqu'un du métier qui a des années d'expérience. Sinon tu peux faire cette démarche à travers les différents forums où tu sais qu'il y a des cadreurs, histoire d'initier le premier contact. En tout cas je t'encourage à fond, je suis sûr que si t'en as vraiment envie ça va se concrétiser plus vite que tu ne l'imagines 🙂

  • +1 chatrose
    J'avais le même projet que toi, j'ai commencé par la formation de soudeur et j'ai toujours le projet vélo en tete...

    Tu vas y arriver, le plus dur est d'avoir les premiers contacts avec les cadreurs! Essayes de te présenter aux événements (concours des machines etc...)

    Et ne pas se décourager avec les mails sans réponses :)

  • Merci pour vos encouragements, grosses bises ;D !

    J'ai contacté un fabriquant de vélos spéciaux, remorques, VAE... qui a gentiment accepté de répondre à mes questions (après l'avoir rassuré sur le fait que je ne cherchais pas à lui soutirer des secrets industriels).
    Donc: il n'assure pas sa production (juste une assurance pro pour lui) et conçoit ses vélos/remorques/VAE à partir de matériel neuf ou récent, en fournissant le certificat d'homologation dudit matériel (kits moteurs y compris), et en voyant large niveau résistance + tests "d'épreuve" (genre moitié plus que la charge prévue).

    C'est en gros ce que je pensais faire (mais à parti de vélos d'occasion), sauf que ça ne me rassure pas d'avoir en permanence le risque d'une poursuite suite à un accident lié à une défaillance (t'as beau voir large et faire ça bien, le risque zéro n'existe pas).

    Et pour lui l'absence de normes est un avantage, on n'est pas embêté par des règles strictes à suivre, ou une homologation coûteuse.

    Demain je contacte d'autres cadreurs (de vélos "normaux", y'a pas foule en trucs spéciaux par chez nous). Et peut-être Douze, même s'ils sont passés sur de la série.

    @pehache: suite à ta formation en soudure t'as fait quelques postes dans le domaine ? Ça me tenterait bien, même hors vélo. Apparemment le boulot est éprouvant, physiquement (soudure dans des positions parfois tordues, chaleur...) et mentalement (concentration, rester patient...) mais je trouve ça intéressant.

    @chat_rose: j'en ai causé sur Véloartisanal et le forum des artisans du cycle, mais en cadreur il me semble qu'il n'y a eu que Menhir cycles qui m'a répondu.

    @Chuck.Ket : beaucoup de grosses entreprises actuelles ont commencé dans un garage ;) , à une époque où tout restait encore à inventer (Google, Apple... Ritchey il me semble ?).

    Même en résolvant le problème des assurances et normes, il restera à voir la question de la viabilité du projet. Enfin ça serait déjà un gros point de retiré ^^ !

  • Questionne conne et sûrement raccourcie/j'ai rien compris : pourquoi tu peux être poursuivi si casse de matériel ou accident ? Si tu te crash en Cervelo par ex, ils n'y sont pour rien et tu peux pas les attaquer, si ? Hormis une avarie de leur part, ça revient aux conditions de reprises des téléphones en cas de casse ( si c'est toi qui la pété par ton utilisation de bourrin, tu peux te gratter )

    En soit, tant que ton produit fini est "sain", tu n'éviteras jamais une chute ou blessure par le futur proprio.

    PS : je m'en fiche de passer pour un ignorant qui connait rien aux lois. Thug life till I die

  • Suite à cette formation, je suis toujours dans la soudure, c'est pas évident tous les jours en intérim mais ça me plait, c'est pas si mal payé et il y a du travail partout en France et à l'étranger :) !
    Oui par contre, tu respires de la poussière de ferraille ou d'inox, du gaz en soudant... ça va j'ai arrêté de fumer... ;D
    On verra pour la construction cycle plus tard ah ah

  • Merci pour ton retour :) . A tester du coup, je suis plutôt tatillon sur tout ce qui est santé au travail (je considère qu'il n'y a pas de raison de se flinguer la santé pour son employeur; sauf si c'est pour ta pomme, et encore...).

    @Chuck.Ket: T'inquiètes y'a pas de questions bêtes ;) .
    Si le gars a un accident à cause d'un mauvais usage (surcharge, défaut d'entretien...), ou de sa conduite, bien sûr ce n'est pas de ma faute (même si dans certains cas faudra sûrement batailler un peu).
    Je pensais plus à un défaut de conception, une pièce sous-dimensionnée, un défaut de soudure ou de matériau, de montage... Même en prévoyant costaud, avec une conception simple et efficace, même en testant le vélo comme un bourrin avec le double de la capacité annoncée, tu peux jamais dire à 100% qu'un truc ne va pas lâcher (avec la fatigue, des contraintes non prévues, la rouille...). Même à la rigueur un composant acheté...

    Si tu colles à aucune norme, tu peux pas vraiment prouver que ton vélo respecte les critères requis. Et si t'as pas d'assurance, à moins que je ne me fasse des films, ça doit faire comme en cas d'accident de voiture si t'es pas couvert (tous les frais pour ta pomme, ce qui en cas d'accident mortel ou grave peut revenir à payer toute ta vie une pension...).

    Bon je suppose qu'il doit tout de même y avoir une forme de "date de péremption", tu vas pas aller attaquer un cadreur si ton vélo acheté il y a 15 ans lâche... Comme en automobile, où passé un certain âge tu peux plus trop râler sur des défauts de fabrication.

    J'ai souvent tendance à voir le verre à moitié vide, d'ailleurs ça m'empêche d'avancer pour beaucoup de choses, mais je préfère imaginer le pire scénario et chercher sa solution, histoire de partir plus serein.

    Pour en revenir à ton exemple, si tu roules sur ton Cervelo, et que d'un coup le cadre pète sur un nid de poule ou une grosse relance et que du coup tu te ramasses, tu vas revenir vers eux pour gueuler non ? Quoique pour le nid de poule on est un peu sur du mauvais usage, mais ça reste une fragilité anormale...

    Mais bon vous avez raison ça ne sert à rien de remuer cette vieille rengaine, je vais voir ce que veulent bien me dire les pros en activité :) !

  • Je sors un peu du sujet exact du topic (dites moi si vous pensez qu'il en faudrait un autre pour parler que de ça), mais sans devenir cadreur à temps plein, je m'intéresse de plus en plus à faire un vélo moi même.

    J'ai vu que certains sur le forum avaient franchi le pas : @Remedyz chez LaFraise, @aleholi chez Edelbikes .. Les deux formations sont à peu près aux mêmes tarifs, sur les mêmes durées et je lis que des commentaires élogieux.

    Est ce que vous avez des idées de comment faire le choix du cadreur chez qui faire ça ? Est ce que vous connaissez d'autres cadreurs qui proposent des stages ?

    La team Cyfac (@Kang et ???), est ce que vous proposez des choses comme ça ?

    C'est pas pour tout de suite, mais j'y pense de plus en plus pour mes 25 ans (dans 1 an donc) et j'ai envie de faire ça bien :)

  • Sans avoir fait aucune des formations mais travaillant dans un milieu avec des similarités, je pense que pour choisir, il faut que tu montes un petit projet et que tu les appelles (ou au mieux que tu les rencontre) pour en discuter de vive voix. Un des aspects majeurs de la réussite sera le rapport que tu auras avec l'artisan. Le courant peut passer très bien ou à l'inverse, un peu moins bien et c'est ça qui fera que l'expérience sera soit correcte soit extraordinaire :)

  • J’ai contacté plusieurs cadreurs, (je ne dirais pas lesquels) pas de réponses même quand tu demandes s’il est possible de venir visiter leur atelier !

    Le mec de cycles laFraise est super sympa :))

  • Le plus simple serait à mon avis de partir sur un cadreur qui propose déjà ce service (comme Lafraise avec ses stages), et si possible avec lequel t'as un bon feeling. Les autres pas sûr qu'ils aient l'intention de faire des stages (ça implique quand même des responsabilités et un temps à passer supplémentaire).
    Et là en ce moment, des retours que j'ai eu au téléphone la plupart sont overbookés...

    A ce propos, pas vraiment de nouveau après quelques coups de fil, si ce n'est que l'un des cadreurs contactés à pu se faire assurer (sur des vélos classiques uniquement), même sans normes. Donc une lueur d'espoir, même si le cargo rajoute toujours une certaine complexité...
    Apparemment il va y avoir de nouvelles réunions des Artisans du cycle (même si dans la mesure où l’État et associés ne veulent pas se bouger...), et la possibilité d'écrire une norme volontaire.

  • Tu devrais peut être aussi MILC qui sont du sud.
    ils sont en train de faire un cadre assez particulier avec leur projet Benur. Donc en termes de normes etc ils vont certainement pouvoir répondre à tes questions.

  • Merci pour l'info, je vais les contacter :) !

  • https://youtu.be/ulwqNRJ2v-s

    Un long podcast avec le fondateur de pechtregon !! Il évoque notamment la question des normes qui avait été soulevé à un moment....

  • Merci, ça a l'air fort intéressant ! Je vais l'écouter mais en plusieurs fois ^^ !

    Sinon pour ma part j'ai mis le projet de côté pour le moment, ça fait chier mais je trouve pas de solution satisfaisante pour être couvert vis-à-vis des vélos, et la création d'entreprise est bien plus galère que je l'aurais imaginé. Mais je garde ça en tête quand même.
    Je vais quand même essayer de trouver un taf en relation (genre mécano, même si c'est chez Décath et cie).

  • J'avais pas vu ton message désolé.

    Moi à l'époque je ne m'étais pas beaucoup renseigné sur qui d'autres proposaient ce genre de stage. Il y en a un, en Angleterre, hyper connu, "the bicycle academy" mais un peu loin et coûteux je dirais si tu habites en France. Apparemment edelbike en proposait aussi mais était plutôt discret à l'époque. Sinon maintenant il y a Quentin de ADV (Ateliers des vélos) qui en propose à ce que j'ai vu sur Instagram.

    Pour Andreas de chez Lafraise ce qui est intéressant c'est que ça pérennise son business. 1 semaine sur 2 il a deux élèves à 1200€ par élève. Donc 4800€ qui rentre chaque mois sûr ! Ça permet de payer son employé, ses charges etc de manière certaines ! Et les deux autres semaines ils bossent sur ses commandes.
    Car, à part quelques un, Cyfac, Victoire et Levacon peut être, c'est quand même des toutes petites boîtes et si tu livres pas ton cadre tu ne rentres pas d'argent. Donc ta rentrée d'argent varie pas mal en fonction des mois...

    Bref Andreas de chez Lafraise est top, patient hyper pédagogue, l'ambiance au non-lieu est hyper sympa, je recommande vivement !

    Et pour ma part habitant à Paris, d'aller à Roubaix c'était facile ! Et que rêver de mieux de faire son vélo pendant la journée et boire des bières du nord avec les copains que j'avais pas vu depuis longtemps le soir venu ?

  • Post a reply
    • Bold
    • Italics
    • Link
    • Image
    • List
    • Quote
    • code
    • Preview
About

Devenir cadreur ?

Posted by Avatar for Celika @Celika

Actions