Wiki soudure (ébauche de section framebuilding/DIY)

Posted on
Page
of 3
/ 3
Last Next
  • Yop !

    Ce post a vocation à évoluer.

    On en avait parlé dans les topics "CDC/CDG" et "suggestions", ce serait cool de faire une section orientée soudure/framebuilding/DIY, pour que ça soit plus "clair" que les quelques topics dédiés actuellement (Toi et ton poste à soudure ; Fait maison et créer des topics similaires à ceux existants pour le vélo mais orientés soudure (questions rapides, questions d'achat, achats groupés, mise en relation pour se faire des ateliers/journées soudure et bricolage, présentation de son matos de soudure et de ses astuces...).

    Ce serait bien de créer une sorte de "wiki" rassemblant des liens utiles, vidéos, tutos, connaissances et conseils/expériences des membres... Pour centraliser les infos, et faciliter un peu l'accès à cette pratique.
    D'autant qu'il y a de plus en plus de personnes qui semblent s'intéresser au framebuilding (vive les cargos ^^) ou à la fabrication d'accessoires type porte-bagages.

    Je vais donc structurer ce post/topic comme un "brouillon", une ébauche de la future section.
    Toutes les suggestions et informations sont les bienvenues tant que ça a vocation à faire avancer le schmilibilimik ;) !


                                 ***/!\ATTENTION/!\*** : 
    

    La soudure peut être dangereuse, à court terme (brûlure, incendie, intoxication, coup d'arc, électrisation voire électrocution, explosion liée au gaz,...) comme sur le long terme (maladies liées aux fumées et produits utilisés, maladies de la peau en cas d'exposition prolongée, dégradation des yeux en cas de coups d'arc répétés,...). Idem pour le meulage et le travail des métaux (poussières, risque de blessures liées à l'outil et aux copeaux/éclats).
    Pour votre sécurité, pensez à utiliser les équipements de sécurité adaptés (pas de peau à nu pour souder, vêtements en coton uniquement, masque de soudure, lunettes de sécurité, gants, idéalement chaussures de sécurité), souder et meuler dans un environnement adapté (loin d'éléments inflammables, de personnes qui pourraient être exposées à l'arc), aéré, avec les bons outils (ne pas meuler avec un disque à tronçonner...) et bien réfléchir au déroulement de votre opération.
    Plus d'infos:
    https://www.soudeurs.com/site/comment-as­surer-la-securite-du-soudage-299/
    https://www.soudeurs.com/section/securit­e-du-soudage-198/
    http://www.inrs.fr/metiers/soudage-metal­.html
    https://www.cdg44.fr/sites/default/files­/atoms/files/87a_Utilisation%20dune%20me­uleuse%20dangle.pdf
    Je ne saurais être tenu responsable d'un quelconque incident.


    *****************************SOMMAIRE***************************
    1) Conception, logiciels
    = A-Règles de conception
    =B-Logiciels
    2) L'importance des nuances des métaux soudés, la préparation
    =A-Nuances
    =B-Préparation pré-soudure
    = C-Traitement post-soudure
    3) Les différents modes de soudure en résumé: ICI
    4) Techniques de soudure, conseils
    =A-MIG
    =B-TIG
    =C-Flamme (autogène, brasure, soudo-brasure)
    5) Fournitures, marchands
    =A-Postes, accessoires, consommables (gaz, métal d'apport)
    =B-Matériaux généraux, visserie
    =C-Spécial vélo
    6) Communauté
    7) Liens utiles, vidéos, sources d'inspiration


    ----------------------------1) Conception, logiciels---------------------------
    A) Règles de conception

    Géométrie

    Dimensionnement des tubes (?)

    B)Logiciels

    Spécifiques vélo:
    Rattlecad
    Bikecad

    Généraux (gratuits):
    Fusion 360
    Freecad
    Librecad

    --------------2) L'importance des nuances des métaux soudés, la préparation---------
    A)Nuances

    A-1) les nuances: les métaux utilisés pour les cadres de nos vélos sont des alliages, des mélanges de métaux "de base" avec des éléments d'apport (par exemple du chrome et du molybdène dans le cas du cromo, rajoutés à l'acier qui est lui même un mélange de fer et de carbone).
    On fait varier les pourcentages de ces différents éléments pour obtenir différents alliages avec des propriétés spécifiques.

    A-2) soudabilité
    Si tu soudes un vélo existant ou récupères ses tubes, bien analyser comment il a été assemblé: s'il était soudé à priori tu ne devrais pas avoir de problèmes à faire de même (attention certaines nuances restent difficiles à souder, mais là tu ne le sauras qu'en essayant...), en revanche dans le cas d'un cadre brasé, ou emmanché, il peut s'agir d'une nuance supportant mal la soudure. Un test s'impose avant d'aller plus loin...

    S'il s'agit de tubes achetés "neufs" tu dois avoir la nuance, et donc tu peux te renseigner sur sa soudabilité.

    B)Préparation pré-soudure

    Bien nettoyer voire si possible meuler la zone à souder, pour faciliter la prise de la soudure et limiter les risques de départ de feu ou les vapeurs (surtout valable pour les pièces peintes ou galvanisées, bien meuler plusieurs centimètres autour de la zone à souder, les vapeurs sont très nocives). Éviter tout corps gras; dans le cas d'une brasure il faut même dégraisser la zone (alcool à bruler ou dégraissant spécifique).

    Dans le cas d'une soudure MIG/TIG ou autogène les bords à souder doivent être les plus jointifs possibles pour limiter les déformations et le risque d'effondrement de la soudure.
    Pour la brasure un léger écartement permet au métal d'apport de migrer entre les éléments brasés et renforcer l'assemblage.

    Les tubes en acier Cromo doivent être pré-chauffés avant soudure (surtout valable pour les procédés à l'arc).

    Avant soudure (ou brasure) il est préférable de pointer les deux pièces à assembler de façon à garantir le maintien de l'assemblage et limiter les déformations. Il est intéressant de vérifier la position des pièces entre elles à ce moment là, car il est encore possible de les bouger légèrement.

    C)Traitement post-soudure

    Peut-être parler des possibles recuits, traitements antirouille, finitions des soudures,...?

    -------------------------------5) Fournitures-----------------------------­--
    A- Matos soudure
    https://www.soudure.pro/ - Magasin en lien avec le forum soudeurs.com, feraient des réductions pour les membres/adhérents
    https://www.batsoutillage.net/ Un peu lents
    tarifs corrects sur le vrac et les consommables.
    https://www.dema-france.com/atelier-cons­truction/cat-soudure.html pas testé, mais propose entre-autres la marque Güde qui semble offrir une qualité acceptable pour un bon prix.
    Pour les bouteilles le moins cher reste de se fournir dans les pays frontaliers, si on n'est pas trop loin. L'économie sur le prix de la bouteille atteint vite 50 à 70%...

    B- Matériaux généraux, visserie
    https://www.aircraftspruce.com/
    https://www.ulmtechnologie-shop.com/
    https://www.blockenstock.fr/chutes-indus­trielles-c102x2621237
    http://www.qualichutes.com/
    Visserie
    https://www.bricovis.fr/std/accueil.php

    C- Spécial vélo
    http://ceeway.com/
    https://framebuildersupply.com/
    https://www.paragonmachineworks.com/fram­e-building-parts/frame-building-tools.ht­ml

    --------------------------6) Forums, communauté---------------------------
    Forums framebuilding:
    Francophones:
    Véloartisanal semble au point mort...
    Vélorizontal plus orientés vélos couchés et dérivés Anglophone:
    Atomic Zombies : propose des plans à la vente, la "référence" en freak-bikes et vélos DIY "bricolo"
    Bike forums
    Velocipede salon
    MTBR
    .....

    Soudure générale:
    Soudeurs.com beaucoup d'infos que ce soit sur le forum ou dans les articles, mais les membres sont très... rigides, si tu sors des normes industrielles t'es un punk. On est plus dans le respect strict des normes industrielles...
    Usinages.com plein d'infos sur la soudure, le travail des matériaux et la bidouille en général.

    -------------------------------7) Liens utiles-------------------------------
    Conception vélo bambou https://fablabo.net/wiki/V%c3%a9lo_en_Ba­mbou

    Des outils pour créer des patrons pour les découpes:
    http://sbarillaro.free.fr/sm/tracage/tra­cage.htm
    https://dogfeatherdesign.com/ttn_js/

    Divers:
    http://terres.ciel.pagesperso-orange.fr/­trucs_et_combines.htm
    http://a110a.free.fr/SPIP172/article.php­3?id_article=36
    https://velocargosdevelocampus.wordpress­.com/

    ----------------------------------Tutos-­---------------------------------

    Pas mal de tutos sur Youtube, tous ne se valent pas (on retrouve aussi un paquet de c*nneries).
    Soudeur 2.0 Soudeur 2.0
    https://pignolefixe.microco.sm/comments/­15277210/

    Beaucoup de vidéos montrant la fabrication étape par étape de son vélo. Il y a quelques exemples dans le topic "Cargo bikes" (à retrouver/lister :) ). Là encore faut faire le tri, t'as du beau, du bon du moins bon (solutions bancales,...).

    Ne pas oublier Instructable, qui est bourré de bonnes idées (là encore à trier). Exemple:
    https://www.instructables.com/id/Simple-­Bicycle-Framebuilding-Jig/
    https://www.instructables.com/id/E-Cargo­-Bike-DIY/

    Soudure:

    Ici ça vise très large:


    Si vous avez des trucs à rajouter, des idées, suggestions,... n'hésitez pas ;) !

  • Trop cool !
    Je rajoute quelques trucs en vitesse je compléterai au compte-goutte :

    Chaîne Youtube PithyBikes : Soudure TIG et pleins de projets de vélo originaux + fabrication de jig

    Chaîne Youtube Cobra Framebuilding : des tips et de la soudure

    Site de The Bland Bicycle : mon gros coup de coeur du moment

    Site de Chapaman Cycles, son insta vaut le détour aussi

    Site de Ceeway : tout pour le framebuilding, du set de tube complet aux oeillets de porte bidon

  • Ça commencer bien !!

  • @Celika Tu pourrais nous faire un message qui recense clairement les différents types de soudage pour les cadres ?
    Avec les avantages/inconvénients, les propriétés, les principales caractéristiques, etc., avec images à l'appui...
    S'il te plaît :-)

  • Une petite section logiciel (en libre oú pas trop cher) pour nous aider à la conception type bikecad ou tubemitter.

  • Je vais essayer de condenser et généraliser un peu (parce qu'au sein de chaque type de soudure y'a des kilos de variantes, selon le matériau soudé, le métal d'apport,...). N'hésitez pas à faire signe si j'oublie des trucs ou si je sors une ânerie ;) .

    A) MMA (arc, baguette) : une tige de métal d'apport entourée de flux, portée en fusion par un arc.
    1) MMA classique (à transfo):
    +: pas cher à l'achat, pas trop cher à l'usage même si les baguettes finissent pas coûter un peu, se trouve partout, marche très bien sur du "gros" (>2,5mm), pas trop dur à prendre en main
    -: quasi impossible de souder sur du fin fin (<2mm) tu perces rapidement, relou à nettoyer, laitier, qui crée aussi pas mal d'inclusions (se met dans le cordon) si tu fais pas une soudure nickel ou des petits cordons, lourd !
    En bref: si tu veux souder du gros profilé ça le fait, sinon c'est caca.
    2) MMA inverter:
    Idem MMA classique sauf:
    +: amorçage facilité, prend plus facilement de l'acier plus fin (à partir de 1,5-2mm), plus simple à régler, certains postes acceptent une torche TIG basique, prend quasiment pas de place et très léger.
    -: plus cher, moins fiable
    En gros une version améliorée du MMA classique. Ça peut aller si tu soudes du profilé assez gros et du vélo de supermarché, à condition de ruser un peu (polarité inversée, points de chaînette, baguette inox...) et d'avoir un peu le coup de main.
    C'est ce que j'ai utilisé pour mon cargo, et pour joindre deux tubes en 1,5mm j'étais constamment sur un fil pour essayer de maintenir un peu de pénétration sans faire de trous (à nuancer par mon inexpérience et l'ajustement approximatif des tubes)...
    Attention la baguette de 1,6 n'est pas forcément le top pour souder du fin, tu auras un meilleur contrôle en 2 voire 2,5.

    B) MIG/MAG
    1) Fil fourré ou "no gas"
    En gros kif kif avec un MMA inverter. C'est presque le même principe, ton fil est fourré par l'intérieur et sert de borne pour créer un arc. Les postes bas de gamme fonctionnent comme ça (pas de gaz, simple d'emploi) mais offrent trop peu de réglages. C'est souvent possible de l'utiliser aussi sur de meilleurs postes, quand tu soudes dans un environnement venteux ou que t'as plus de gaz (ou que tu veux pas le cramer sur de la cornière de 3mm).
    Accepte de souder un peu plus fin que le MMA, mais les soudures sont souvent crades avec une pénétration incertaine. Les bobines sont pas données, et ne se trouvent qu'en 1 seule taille (à ma connaissance)
    2)MIG: soudure gaz inerte
    A base d'argon en général, marche sur l'acier, alu (avec une torche spécifique),... avec le métal d'apport qui va bien.
    Réglages parfois chauds à trouver (il faut régler l'avance du fil, l'intensité,...), a tendance à faire des soudures qui ont l'air belles mais pas toujours bien "prises" (collage). Le top point de vue productivité (process utilisé pour beaucoup de vélos industriels).
    +: process viable pour souder du fin, rendement (donc coût au cm de cordon), assez pratique (t'as une main libre)
    -réglages, coût du gaz et du poste, peu de contrôle sur la soudure
    3)MAG
    Idem que le MIG mais en gaz actif (souvent du CO2). Ne convient que pour l'acier "au carbone" (pas inox ni fonte). Sur les forums de soudure francophones c'est globalement considéré comme "juste bon pour souder de la ferraille, et encore", mais aux US certains l'utilisent pour souder du vélo. Je prévoyais de m'équiper avec ça (un MIG à 250€ + détendeur + extincteurs ou bouteille de brasserie et roule), mais ai renoncé au vu du peu de retours fiables...
    +: gaz trèèèès bon marché (voire même bouteilles de brasserie ou extincteur)
    -: pénétration très (trop) forte, soudures moches et fortement carbonées (si j'ai bien compris dans le cas d'un vélo ça peut amener une faiblesse)

    C) TIG: tungsten inert gaz. On utilise une éléctrode pour créer un arc, et faire fondre la matière + éventuellement un métal d'apport sous forme de baguette.
    La "rolls" pour le framebuilding. Utilisation d'argon pur quasi obligatoire. Le process de soudure est très semblable à une soudure Oxy/acétylène.
    +: soudures très très belles si bien maîtrisé, plus de contrôle sur la soudure qu'au MIG, beaucoup de choix de métal d'apport, tu peux souder de l'alu avec un poste AC/DC
    -: lent (donc bouffe du gaz), besoin des 2 mains sauf en soudure autogène, gaz et poste chers (surtout en AC/DC), ajustement PARFAIT des tubes à souder

    D) Soudure Oxy-acétylène autogène: on fait fondre le métal à l'aide d'une flamme, sans métal d'apport ou acier équivalent.
    +: soudure autogène (un peu plus solide (?), moins lourde)
    -:chauffe importante et plus longue qu'avec le TIG, ajustement au poil des tubes

    E) Brasure. Le mode d'assemblage traditionnel par excellence !
    Attention à ne pas confondre avec une soudure, ici le métal d'apport ne se mélange pas avec les tubes. C'est presque un collage.
    1-Il y a plusieurs métaux d'apport, le plus "prestigieux" étant l'argent (forte résistance mécanique, température basse; over méga cher !); et en plus commun le bronze. Il est possible (mais pas aisé...) de braser de l'alu avec les baguettes adaptées (plutôt réserver ça pour des accessoires ou réparations, je vois mal faire un cadre complet comme ça).
    2-Il existe aussi plusieurs gaz pour la flamme. On injecte généralement un comburant pour booster la température (par exemple: butane seul environ 1800°; butane + oxygène 2800°). Les plus communs sont, associés à l'oxygène: acétylène (~3100°), kyrène (3000°), butane/propane (2800°). On utilise surtout les deux 1ers, même si le propane tend à se répandre de par son plus faible coût (impossible de faire de l'autogène en revanche à cause de sa flamme).

    +: température de chauffe moindre qu'une soudure, un peu plus simple à prendre en main, on trouve une pelletée de postes en occaz, suffisamment solide si bien fait, possibilité d'utiliser ou non des raccords, donne des soudure totalement canon une fois limées et polies <3<3<3 !
    -: chauffe plus longue qui affecte les propriétés du matériau différemment d'une soudure, potentiel danger des gaz plus important (pression + explosif/inflammable), "soudures" plus lourdes (plus de métal d'apport).

    Ouf ^^' !

  • J'ai mis quelques tubemitters dans le 1er post, après pour les logiciels faudrait reboucler avec @cosmo_the_second qui s'est pris la tête récemment avec...

    De tête il y a bikecad, rattlecad.
    En "généraliste" t'as freecad (3D paramétrique), librecad (style autocad), qui sont gratuits mais pas si simples à prendre en main. Draftsight est maintenant payant (ah, j'ai entendu cheh !). Sketchup faut voir, pas sûr que ça soit assez précis. A voir aussi Fusion 360.
    Il y a quelques Solidworks/Autocad-like (Alibre Design, turbocad,...) mais ils tournent plus dans les 150-500€ pour la plupart.

    J'avais fait mon cargo sous Solidworks à un précédent taf, mais c'est pas forcément le plus simple. Dans le cas d'un vélo "3D" genre trike ou triporteur c'est utile mais ça devient une vieille usine à gaz >< .... J'avais commencé mon trike comme ça mais c'était un bordel sans nom (tu touches à un tube t'en as 15 qui partent en vrille, des plans inclinés de tous les côtés,..).

    @Baptouse: merci pour les liens ;)

  • Pour ma part je m'entraîne sur rattlecad et fusion360 (autodesk), je pourrais développer ces deux soft ce weekend si ça intéresse

  • Trop cool ça merci !

  • Question de noob, ça veut dire quoi l'acronyme JIG ?

  • Merci :) .
    Je crois pas que ce soit un acronyme, juste un mot court. En tout cas j'ai pas trouvé.

    @Baptouse : ouais ce serait cool si ça te dérange pas :) . C'est toujours bon à prendre de connaître de nouveaux logiciels abordables financièrement et techniquement.

  • Si l'idée est excellente, est-ce que ce draft, cette ébauche, correspond comme cela à l'objectif de cette section ?

    rédiger des « articles », fruits d'un petit travail de recherche sur une thématique précise. L'objectif est d'être le plus complet possible, de croiser les sources, de documenter avec tout ce qu'on peut trouver de disponible (images, vidéos, articles, interview, etc.).

    Le principe est simple. Un membre (ou un petit groupe de membres) choisit un thème, réalise le travail de recherche, rédige l'article et crée un topic dédié.

    Ne penses-tu pas qu'il serait utile de réfléchir à l'ensemble, de réaliser la recherche avant de commencer le post?

    J'ai pratiqué pas mal de types de soudures, certaines que tu ne cites pas.
    Il me semble qu'avant de parler technique de soudure, il est nécessaire de réfléchir sur les bases.
    Quels matériaux souder? Si tu te limites aux aciers, tous les alliages ne sont pas idéaux pour n'importe quelle technique, n'importe quelles conditions (température, atmosphère)
    Quel budget? Toutes techniques ne réclament pas le même budget, les mêmes compétences.

    Je crois qu'en réfléchissant sur ces quelques points, tu structurerais ton sujet, apprendrais le pourquoi des techniques utilisées.

    J'ai l'impression de lire une préparation du sujet que tu souhaites accomplir.

  • C'est vrai que ça aurait plus sa place dans la section technique.
    On est dans la section pignolisme ici, en terme de soudures, à part@kang et @Arnau2d4 on peut pas dire qu'il y est de quoi se pignoler...

  • C'est effectivement une base, a compléter par la suite. Comme je l'expliquais, je compte aussi sur la participation d'autres personnes pour amener de l'eau au moulin.
    Maintenant est-ce vraiment utile de rentrer a fond dans le sujet au risque de réécrire ce qu'on peut trouver ailleurs (il faudrait surtout mettre les liens) ? Je pense entre-autres aux normes, règles de sécurité, choix des gaz... Qui font l'objet d'articles sur soudeurs.com.

    Je me suis concentré sur les techniques qui seraient, je pense, les plus utiles et utilisées pour le type de fabrication liée au vélo qu'on pourrait entreprendre ici. Maintenant si tu as d'autres techniques, des précisions sur les nuances d'aciers, etc... N'hésite pas a partager ;) .

    Perso mis a part le fait que certaines nuances se soudent moins bien voire pas du tout, et que les cromo demandent normalement un préchauffage, j'ai pas trop de connaissances de ce côté là.

    @Loule: j'ai mis ça là en attendant une section dédiée, après effectivement ça aurait aussi sa place dans le technique.

  • C'est effectivement une base...

    Ne crois tu pas que c'est justement la base qui manque.
    Je vois plus une énumération de liens, un appétit pour apprendre.
    La base, c'est ce qu'il faut souder pour faire un cadre (alliages d'acier, y compris leurs traitements, leurs limites) à marier avec des techniques compatibles.

    J'ai, par exemple, soudé à l'arc, au MIG, y compris alu sans "torche" spécifique (mauvais vocabulaire), avec différents gaz. Et aucune de ces techniques n'est à utiliser pour un cadre.

    Par cadre, si j'ai bien compris la section, c'est de la très haute qualité.

    La technique, c'est bien beau mais sans l'adresse d'un bon cadreur, cela ne sert à rien.
    Il faut apprendre le respect des maîtres.

  • Bah dans ce cas je t'en prie, écris un article là dessus.. Comme je te l'ai dit tout ce qui est nuances et traitements thermiques (pour le vélo) je n'y connais pas grand chose, n'étant pas porté sur les vélos hautes performances.

    Après j'ai pas l'intention de faire soudeurs.com V2 si c'est ce que tu sous-entends.
    Je me disais surtout que comme plusieurs personnes s'intéressent au framebuilding ici, surtout pour faire des truc fun et utiles genre omnium ou cargo en "gros tubes", qu'il y a plusieurs personnes qui baignent dedans de part leur métier ou leur expérience, y'a moyen de mettre en commun nos connaissances, et pourquoi pas donner envie à certains d'aller plus loin ensuite (construction de "beaux" cadres où là effectivement les nuances et traitements thermiques ont un rôle important à jouer).
    Si certains sont motivés pour créer un topic/section dédié au pignolage sur du framebuilding prestige c'est cool, mais j'aurais pas tellement de billes à y apporter.

    Bref j'ai aucun problème avec la critique tant qu'elle reste constructive, donc maintenant à toi de partager tes connaissances.

    Le MIG n'est pas une technique très "noble", mais vu la quantité de vélos soudés avec dans l'industrie elle offre quand même des possibilités si bien maîtrisée, au moins pour du vélo "banal".
    L'arc est certes inadapté pour souder du tube de vélo, hors tube très épais et avec un sacré coup de patte comme je l'écrivais plus haut. Mais je trouvais intéressant d'en parler quand même.

  • Il faut apprendre le respect des maîtres.

    @brigadier ramène-toi, j'ai trouvé les backrooms de pignolefixe

  • les maîtres sont devenus rares, alors en trouver un qui monnaie pas son savoir... faut se lever tôt.
    ou faut aller les chercher au fin fond de la creuse ou de la drome, ou ils se cachent pour pas se faire harceler par le service des impôts, ou parce qu'ils sont restés à la "belle" époque et qu'ils soudent uniquement oxy acétylène et argent.

    J'ai bien envie de parler gaz, d'ailleurs, histoire de comparer les différentes offres.
    parce que pour souder au tig, faut trouver un commercial qui soit pas sourd.
    j'ai cherché pour mon gaz, je vais passer des appels, pour un abonnement cette fois.
    le prix d'une bouteille sans abo (b11, en dessous ça sert franchement à rien), si on va pas la chercher à l'étranger, c'est juste du racket.
    un b11, soit 2.4m3=280 euros en promo (plus souvent 340-400ttc), 100 euros la recharge.
    à ce tarif la, on peut obtenir deux B20 (4.8m3) et 4 recharges en Belgique (et d'après certains, dans n'importe quel pays européen)... mais il faut aller en Belgique.
    Et aujourd'hui, grâce au covid, c'est impossible pour un normand.

    pour le moment, j'ai eu des prix ht/ttc pêle mêle (c**s de commerciaux) pour un B11 d'argon ou d'argon Co2 entre 2 et 15%. (idéalement, le moins possible, le co2 à des effets indésirables en soudure tig, notamment une tendance à noircir et polluer le bain)

    295 puis ? (donc 345+85) chez linde pour de l'argon pur. 57 (77) pour de l'argon à 15% de co2
    j'ai appelé ailleurs (pas de stocks) et on m'a renvoyé en arrière. ou tarifé au prix air liquide!
    395 puis 111 la recharge (ttc) chez air liquide, j'ai du m'arrêter la, le gars CONDUISAIT au téléphone.
    un autre commercial air liquide m'a avancé 125 euros la recharge d'argon...

    Reste l'option plus facile, et viable en s'imaginant un futur pro: l'abonnement. le tarif pour remplir une B20 est presque le même que celui d'une B11 achetée en France!


    sur la soudure et les techniques:

    les anciens que j'ai vus, lus et regardés ne jurent presque tous que par la soudure oxy-acétylène (souvent à l'argent, pour sa faible température). mais le tarif est encore pire, avec un débit d'acétylène à 14~16L/minute... et des tarifs identiques à l'argon sur deux bouteilles. le prix de l'oxygène industriel étant à peine moins douloureux. rien d'étonnant à ce qu'il y aie autant de postes amateurs à vendre. une fois les bouteilles vidées, on à pas trop envie de les re-remplir.

    Et la soudure doit se faire avec des raccords qui limitent la créativité à certaines formes et géométries. ou fait exploser le temps de préparation, avec de multiples heures à passer sur chaque raccord.


    Donc on revient, pour de la création amateur et de l'exercice, au tig/semi auto.
    et des deux, le plus facile, c'est bien le semi. prouf, un point. un trou? pas de souci. prouf, prrrt, prouf, c'est bouché. j'ai comblé un trou de 4cm au semi pendant ma formation, parce qu'on m'a laissé le champ libre... j'ai bien chiffonné la tôle de 20 ^^
    le gaz est moins cher, les soudures moins belles, mais c'est tout à fait viable en fil de 0.6, avec une buse de 4 ou 6 litres, à condition de bien souder par quarts opposés et cordons courts.


    le fil fourré, c'est pas un bon plan. outre la tendance à projeter encore pire que la soudure sous mig/mag et à multiplier les défauts d'inclusion entre les mains d'un débutant, c'est aussi super crade. c'est juste bon à faire des points sur carrosserie automobile.


    Le tig? bah c'est le standard pour la soudure pour tubes. la torche est plus maniable (pas de passage de fil, et en refroidissement liquide, une tête minuscule super maniable)
    le tarif de base, pour un poste chinois sans hf (attention, ça consume le tungstène bien plus vite)
    est équivalent au semi, ~450 euros, et ~600 avec haute fréquence, réglage du gaz avant et après.
    j'ai trouvé une marque qui offre beaucoup d'avantages pour son prix (possibilité de souder en 2T/4T, pédale, arc pulsé (ça pardonne plus sur tôles fines) et hf), mais j'ai pas encore soudé avec mon poste. à voir pour la suite.
    idéalement faut un poste capable de deux fois l'ampérage souhaité (80-90A max sur du tube vélo)
    pour que l'engin ne chauffe pas trop vite.


    l'arc, bah avec 9 mois de formation j'y arrivais pas, et j'ai pas vraiment pu aller plus loin en ~4 jours de soudure. clairement, non. baguette inox ou pas, c'est dur, ça rend pas bien, caca.

  • Mais j'avais l'impression en lisant des articles sur des cadreurs que la soudo brasure était largement privilégiée par rapport au tig car donnant plus de cohérence et rigidité au cadre ? Me fourvoyé-je ?

    En tout cas merci ça donne une idée et ça dégrossit.
    Quand on voit des vidéos de soudures robotisées c'est quoi comme technique ?

  • Les robots utilisent normalement le MIG, beaucoup plus facile à automatiser (t'as juste un fil qui sort en continu et fait éléctrode), avec un rendement important comparé aux autres techniques.

    Sauf erreur, je dirais que la brasure à l'argent est plus "noble" que le TIG, et chauffe moins les tubes d'où une influence "différente" (pas exactement "moindre" vu qu'on chauffe plus longtemps) qu'avec un TIG (chauffe très fort mais rapidement, sur une zone plus localisée).
    Après ça dépend si on l'utilise en "tube sur tube" (c'est pas le terme exact je suppose) ou avec des raccords, ça influe un peu sur la rigidité du cadre.

  • Je parlais du "tube à tube" 😉

  • la brasure c'est uniquement sur emmanchement, et oui, ça chauffe beaucoup moins, c'est ce que je disais. et ce que les anciens disent.
    Le tig permet des assemblages plus légers et économiques, vu qu'on fait fi des emmanchements.

  • la brasure c'est uniquement sur emmanchement

    Comment ça ?


    Après ça chauffe moins mais un peu plus longtemps, donc sur une zone un peu plus étendue. Les effets sur le matériau sont différents.

    A ce propos faut que j'arrive à faire un bout d'article sur l'oxy-propane en alternative à l'acétylène (idéalement quand j'aurais trouvé mon set...).

  • ça c'est de la soudo-brasure sans raccords !

  • c'est pas dutout facile à traduire :/ ce n'est pas un acronyme mais plus une definition vague d'un objet servant à faire une ou plusieur choses " technique" , genre un " Drilling Jig " ce serait "gabarit de percage" , donc on pourrais traduire l'objet qui sert à fabriquer des cadres de vélos par " mannequin" ou "gabarit ajustable" ^^

  • Post a reply
    • Bold
    • Italics
    • Link
    • Image
    • List
    • Quote
    • code
    • Preview
About

Wiki soudure (ébauche de section framebuilding/DIY)

Posted by Avatar for Celika @Celika

Actions