[105] 1 projet 0€ 5h max

Posted on
Page
of 2
/ 2
Next
  • 5h max?
    ... mhhh, sans les recherches...

    Recherches de pièces dans mes différents endroits de stockage....
    et j'ai raté la direction que je possédais... tant pis, hors temps si je la restaure et monte.

    Sans plonger au coeur de la mythologie post shozaburo.
    Shozaburo, le Tulio Japonais meurt trop tôt pour même envisager de s'imposer hors Japon
    Shozaburo-Shimano by bagheerabe, on Flickr

    Alors Shozo?
    Shimano by bagheerabe, on Flickr

    Shimano c'est l'ésotérisme nippon.
    Cérémonie Shintoïste pour chaque usine, chaque composant ?

    Alors que leur prenait-il pour chaque nom de gamme?
    J'ai du un peu accommoder les restes, en m'assurant que tout tienne la route.
    333 by bagheerabe, on Flickr

    Clairement le mysticisme guida leurs choix
    ArbreSephirotique by bagheerabe, on Flickr

    Et, pour d'autres gammes, les messages composés
    ShimaWords by bagheerabe, on Flickr

    Mais le 105?
    Pourquoi ce numéro, unique dans la gamme. Qu'est ce qui les fit abandonner le 500, sous 600?
    Observation des erreurs du marché automobile? (104 - 204 - 304 - ... et hop on rajoute un digit, versus parler au subconscient, Idée, Déesse, CX, SM ...)

    Le nom est clairement influencé.




    Recherches non abouties...
    Je me concentre donc sur la dernière étape, la fabrication de décalcs, avant collage.

    Golden Arrow by bagheerabe, on Flickr

    Pas encore de choix définitif.

  • T'as raison il ne faut pas se laisser abattre Munny !

  • Au purée, ça sent bon par ici, je m'abonne !

  • Le 105 réclame une interprétation mystique.

    Sans quête spirituelle vous passerez à côté du concours.

    Comme je n'ai pas le groupe complet, et que le budget est clair, 0€, j'ai du me pencher sur la mystique Shozienne.

    Qu'avons nous négligé? Les anges. (oui, au Japon, les anges ! ) et la numérologie a qui, c'est pratique, on peut tout faire dire.

    Les anges et leurs nombres

    Il y a longtemps, j'ai du me rendre dans cette grotte du Dodécanèse, pas loin de Léros, l'ile des fous, ou Jean écrivit sur la bête à 7 têtes et 10 cornes. Ce n'est pas étonnant mais nul souvenir ne m'en est resté.
    Oublions donc l'ange déchu et repartons dans le Shimanisme.

    Pas de roues à moyeux Golden Arrow.
    Que faire?
    S'inspirer des anges.
    Une roue, cela à besoin avant tout d'équilibre.
    La seule pièce Shimano qui peut donc l'apporter doit être marquée à son chiffre.
    Lauviah, l'ange gardien.
    Gardien de l'équilibre qui protège le cycliste des chutes.
    La trinité cycliste donc qui apparait avec son graphisme particulier

    Cela tombait bien quand j'ai fait le montage.
    J'ai une paire de roue sur Grandes Flasques 333

    Shimano 333 by bagheerabe, on Flickr

    Un autre Canada Dry cycliste. Cela ressemble à des moyeux Campa grande flasque, cela a le relief et les trous oblong des campa, mais c'est du 333.

    Et je ne suis pas encore tombé avec ces jantes

  • Très bon le "Shimanisme" :)

  • Fiouf c'est fort tout ce mystisisme :D

  • Dans un projet comme cela, ce n'est ni le cadre ni le groupe pour lesquels le choix est difficile.

    C'est le reste.

    Longtemps, je m'étais torturé les méninges pour la guidoline en parfaite adéquation.
    Le japon a certainement produit les CatEyes, mais pour moi, ce sont plus premières lampes à piles, mon entassement de compteurs que de la guido.

    Alors quoi? Qu'ai-je en quantité qui pourrait aller?
    Fouillant mes stocks, je me rappelais...

    Cette rencontre avec un vieux Shiman Tzotzil.
    Près de 20 ans déjà, au coeur du Chiapas. La plongée dans le mysticisme qui changeait des habituels contrôles de police ou de l'armée.

    San Juan Chamula était baignée de soleil mais passée la porte de l'église, l'atmosphère devient magique.
    N'espérez pas de photos, elles n'y laissent pas de trace.

    Là, dans un coin, El Gallo.
    La peau ridée, le pelage abondant totalement blanc, le Shiman s'exprimait avec un accent schuintant "Af, çà, ch'ai poa...".

    A ces pieds, son autel.

    1P0€5h by bagheerabe, on Flickr

    Reproduit ici, car là nulle image ne s'imprime.

    Après une rasade de cet infame Mezcal, projeté en fin brouillard, au dessus de ses figures votives baignées dans les volutes d'encens, il prit mes mains.

    "Grandes... bien pour agripper un levier éloigné. Charnues. Tu n'as pas besoin d'amorti"

    "Tiens..."

    1P0€5h by bagheerabe, on Flickr

    "Celles-ci sont sacrées. Elles te protègeront"

    "Ici, on les fait à bases de fibre d'agave baignées dans le sang des poulets sacrifiés"

    "Si tu as le coup de barre, avec elles, tu basculeras dans Xibalba, l'inframonde.
    S'il pleut, Chaac viendra à toi."

    "Tes ancètres pourraient te donner la force.
    Sinon, j'utiliserai mon nahual pour t'aider"

    Depuis, j'essaie de comprendre.
    Est-ce ce qui m'est arrivé, quand, il y a quelques années, parti en vélo, je me suis réveillé aux urgences?
    Il ne pleuvait pas.

    La guidoline est sur le cintre depuis quelques semaines.
    Couleur fibre d'agaves séchées

  • Tu convoques Carlos & Malcolm.
    Oah.

  • Elle est orange ou dorée la guido ?

  • El Gallo, me l'a dit
    "C'est comme les diables, elle existe dans toute les couleurs "

    bDSCN5231 by bagheerabe, on Flickr

    De la Benotto, j'ai des vélos avec de la jaune, de la bleue, ... même couleur drapeau belge.

    Celle là; couleur feuilles d'agaves séchées

  • (Inhalation lente)

    -Elle est orange et dorée-

    Hmppffffff... (exhalation profonde)

  • On se croirait dans Twin Peaks ici !

  • T'en veux?

    -KHfffhhh...-

  • Je vois que le peyotl était de bonne qualité, Munny !

    Je n'avais pas fait le lien entre le 105 et la mystique maya, mais à la lecture de tes posts, il est évident, merci de nous le souligner, preuves à l'appui.
    On pense, à tort, que les Japonais étaient enfermés dans leurs îles jusque l'ère Meiji. C'est faux, les découvertes ésothérico-archéologiques que tu viens de faire, nous montrent bien qu'ils avaient fait plusieurs fois le tour de la planète, probablement au début du deuxième millénaire, à une époque où l'Occident et l'Orient étaient englués dans d'interminables croisades religieuses. Pendant que nous étions en train de nous étriper pour savoir lequel de nos dieux étaient le plus fort, les Japonais posaient les bases spirituelles et mécaniques d'un cyclisme éternel. La classe !

  • Pour la guidoline, je suis pas très Benotto.

    Ce sera juste le sixième.

    Benotto tape by bagheerabe, on Flickr

    Sur Alan senza campa

    Benotto tape by bagheerabe, on Flickr

    Sur mon Libertas

    Benotto tape by bagheerabe, on Flickr

    Ici, deux, mais sur le Preuss ce n'est pas de la vraie.

    Benotto tape by bagheerabe, on Flickr

    Sur Olmo Competition C Titanio

    Pas beaucoup.
    Cela brille, mais cela peut bouger et il suffit que le bouchon décide de prendre un autre chemin pour faire un serpentin en roulant. (Effet garanti)

    Fra, il faut faire attention à ne pas dériver dans les explications mystiques.
    Une auteur française de romans de gare, forte de sa culture intégriste, a dérivé jusqu'à mélanger de vieux rouleaux de papier , une culture cryptique ésotérique sur les rives de la mer morte, et les sources du Shintoïsme...
    Je ne m'égarerai pas dans ce genre de dérive.

    Et donc, ne mélangeons pas les Tzotzil, descendants des peuples Mayas et les Huichol, descendants des peuples Aztèques.

    Ce n'est pas la même culture, et pas la même géographie.

    Le Mezcal est cet alcool produit à partir d'agaves verte, et d'un ingrédient indispensable, la larve qui nage dans la bouteille.

    Les agaves, vertes ou bleues, se trouvent partout là bas.

    La mescaline... principe actif dans ce petit cactus, le Peyotl ...

    est connu chez les Shiman Huichols mais ce n'est pas au Chiapas.
    Le dit cactus, qui mettrait 30 ans à fleurir, pousse dans les régions désertiques, jusqu'au sud du Texas.

    Donc, non.

    Même sources mystiques mais différent.

    Y a-t-il un lien avec le Shimanisme?
    Oui bien sur.
    Mais ce lien est différent.

    Tout d'abord, il faut embrasser la mystique Shimanienne dans un cadre plus large que sa branche la plus intéressante, le 105.
    Même le 105 à des racines Shimanienne plus profondes que j'aborderai une autre fois.
    J'avais évoqué Lauviah, l'ange gardien.
    Lauviah a 2 chiffres (et on reparlera du second au mois de Mai).
    Le premier, le 333 est très important pour Shozaburo, Shozo.
    Shimano ira jusqu'à l'incorporer au numéro de téléphone de l'entreprise.
    D'autres modèles anciens sont dans cette mystique et là, le lien, tu trouveras.

    Les mayas, connus pour leur écriture hieroglyphique, ... à base de têtes, de cranes.

    La photo n'est pas de moi. C'est à Palenque, pas trop loin de San Juan Chamula et crois moi, c'est le site Maya ou tu ressens le plus l'influence de l'inframonde.

    Les Aztèques, connus eux aussi pour leurs sacrifices humains, leurs tours de cranes...

    Donc symbolique crânienne identique qui a perduré dans le mexique d'aujourd'hui.

    Et là tu trouves le lien avec Shimano.
    Shozo, en 1972, donna ce nom à une lignée de dérailleurs

    Shimano Crane Story by bagheerabe, on Flickr

    (juste une photo extraite d'une série en préparation d'une étude pour VeloRetroCourse)
    De gauche à droite, le premier modèle Crane, une des évolutions, et ce qu'il est devenu dans la série DA EX, le Dura Ace.
    Shozo, fin renard, a joué sur la linguistique pour cacher ses références ésotériques.
    Tout le monde pensait que c'était de l'anglais. Hé non! C'était bien du français.

    Et quand, en 1972, quelques composants furent nommés Dura Ace, le dérailleur de la gamme faisait référence à cette culture crânienne.
    La est le lien.

    Si de l'actuel Mexique, des antiques royaumes Maya et Aztèques, tu prends la mer...
    Il est évident que si c'est le pacifique, tu arrives ... au Japon!

    On pourrait même dater cette traversée via l'étude d'El Nino et de la Nina.

  • Pantographiée ?

    https://veloretrocourse.proboards.com/th­read/84/ecce-olmo

    Ce qui m'intéresserait plus c'est le pédalier campa modifié Olmo (pas panto)

  • On peut en parler dans un post Olmo, si tu veux

  • c'est ça (vite fait):

  • Alain,
    L'adresse de ton image pointe vers une boite postale.
    Je pense que je connais les formes que tu souhaites montrer

  • je supprime le lien...

  • .


    1 Attachment

    • bat.PNG
  • Il a raison @ງครɬ๑ຖ, on est loin des 5h là, même en comptant les voyages spirituels dans l'inframonde.
    Qu'ont données tes recherches? Qu'as-tu trouvé là-bas?
    Je pensais qu'on touchait au but mais tu as soulevé plus de questions que de réponses...
    Que faire de mes pièces en 105?

  • Désolé, j'arrive après l'édition du commentaire de Gaston qui a certainement raison.

    Le vélo est prêt depuis longtemps. 5 heures, en comptant large. Et Loulou, dans l'inframonde le temps ne s'écoule pas ...

    Donc au final il me reste bien 5 minutes pour changer certains trucs.
    La roue libre...
    Pas vérifié mais il se pourrait bien que ce soit une Maillard.
    Je devais changer la roue libre d'un de mes Wallons qui saute de temps à autre, et en cherchant une Cyclo des années 50 (rester dans la period correctitude), je suis tombé sur quelques Shimano 333, NOS

    Shimano 333 freewheel by bagheerabe, on Flickr

    Shimano 333 freewheel by bagheerabe, on Flickr

    Un 333 libéré ?

    Donc ? Mon excursion au Chiapas ne vous convaincrait pas ?

    Aurais-je trop abusé de vapeur de pneus ?

    Mezcal by bagheerabe, on Flickr

    Oui, mais alors, il faut continuer à rechercher la mythologie Shimanienne ailleurs!

    Pourquoi pas dans un pays continent qui transpire d'ésotérisme à tous les coins de temples?

    Lors de mon second voyage aux Indes (pluriel car c'est tellement vaste et varié), nous tombons sur une procession imprévue.

    Indes procession by bagheerabe, on Flickr

    Désolé mais je n'ai pas eu le réflexe immédiat de tourner mon iPhone. L'image retourne rapidement à l'horizontale.

    Bon, à l'arrivée, le mr qui porte le truc triangulaire a du se faire enlever ce picot. Ils vont loin dans l'application de leur foi, là bas

    IMG_0214 by bagheerabe, on Flickr

    Mais ...
    Quel rapport avec Shimano me demanderiez vous ?

    Shimano est une impersonnalisation d'un de leur dieux, émigré loin dans les iles de la mer de Chine.
    Le Shintoïsme y précède le boudhisme et Shiddhartha arrivera plus tard au Japon

    Shimano, "shiman" est une prononciation niponisée de Shiva.

    On l'entends bien dans cette vidéo du bain du taureau de Shiva

    Umm Shiman! by bagheerabe, on Flickr

    Alors? Umm Shiva, ou Umm Shiman ?

    Certain doivent vraiment trouver le lien tiré par les cheveux.
    Et pourtant, Shimano, à travers sa production, honore son épouse, sœur de Vishnou.

    C'est la niponisation de la trinité indoue.
    Brahma "Campa" - Vishnou "Suntour" - Shiva "Shimano"

    Durga, femme de toute beauté, née des flammes d'une tempête, incarne la Shakti, l'énergie de l'absolu impersonnel.
    Durga, la tueuse des autres groupes, devient la femme de Shiva.

    Et donc Shimano lui dédie son meilleur groupe, le Dura.

    Il m'était donc indispensable, à travers ce vélo de rendre grâces à Durga.

    One0€5h by bagheerabe, on Flickr

    Donc des freins Durga Ace, les tout premiers, datant de 1971-72

    Que faire, @Loule de tes pièces en 105? Un autel méritant quelques sacrifices? Un vélo intemporel? La quête de ton absolu cyclisme, comme @ງครɬ๑ຖ ?

    As toi de voir ...

  • Post a reply
    • Bold
    • Italics
    • Link
    • Image
    • List
    • Quote
    • code
    • Preview
About

[105] 1 projet 0€ 5h max

Posted by Avatar for Munny @Munny

Actions