• Hello c’est moi again.

    Bon, dans les histoires de Wiki, je voulais traiter d’un sujet qui me passionne tout particulièrement, les innovations inutiles, celles qui vont sûrement très vite tomber dans l’oubli car c’est déjà le cas.

    Je ne sais plus qui disait « la vraie beauté réside dans l’inutile », et je pense que c’est très vrai. Ce qui sert est utile, ce qui ne sert pas n’est donc absolument pas important mais ça en devient donc essentiel.

    Certains le savent, j’adore les vélos à la plage d’inutilité la plus grande possible, et tout particulièrement période 2015-2018 qui représente le début des vélos aéro, et toutes les innovations possibles dans ce domaine.

    Je pense aux différentes générations de Madone à patins, au premier propel SL, à un canyon speedmax, aux look aerolight, au Spé Venge Vias, et d’autres encore. J’essaierai de faire une courte présentation de chacun de ces vélos, mais surtout mettre en valeur toute la créativité des ingénieurs.

    Bref, les vélos de 2016 qui ont été une période sacrée dans de l’innovation pour le vélo, ont vu bien des nouvelles idées arriver sur le marché, et presque autant avoir complètement disparues 5 ans plus tard. Preuve que c’était complètement useless, donc parfaitement ma came (ce qui nourrit mon envie de tous les posséder).

    Je sais qu’il y a aussi eu énormément d’innovation inutiles dans les années 80 ou 90 (ou même très récemment avec le cintre réglable chez canyon et la TDS à deux profils qui cassent et qui seraient parfaitement dans le thème). Alors si quelqu’un a envie de prendre la plume ici, on peut totalement élargir le topic, et j'updaterai le titre ainsi que cette description.

    NB : De même, certains auront remarqué que je poste pas mal sur les vélos de Tri récents qui sont un peu dans cette veine, avec des disques, des formes improbables et des storage box + hydratation intégrée partout où c’est inimaginable. Mais pour le moment on n’a pas encore le même recul sur ça, et je n’ai pas envie de pré-juger d'un oubli total de tout ce travail dans 5 ou 10 ans.

  • Merci !

  • Go-go-go!!

  • Allez, je commence doucement avec un vélo que j'ai possédé. Le premier Giant Propel. Je commence par celui-ci car je peux faire un petit retour d'expérience, et surtout je garde les plus belles absurdités pour la suite.

    Annoncé en 2013, il est sorti pour la saison 2014. puis n'a quasiment pas évolué jusqu'à 2018.

    Voici ce joli vélo, qui a tout ce qu'on pourrait aimer.

    Le cadre résulte de 88 prototypes testés en windtunnel avec pour la première fois un "mannequin mouvant" dessus.

    Annoncé à 7kg en M (version haut de gamme) il se vaut aussi cpable d'atteindre la limite UCI ce qui était à l'époque déjà une prouesse pour les vélos full aéro.

    Bref, plus léger et plus rapide que la concurrence les ingénieurs out fait quelques belles choses

    Ici la version 2016 SL 0 (le plus haut de gamme)

    1. La forme des tubes

    Un vélo Full forme aéro, et ce sont, selon eux, le premier à avoir pensé l'intégration d'une "plateforme" pour les bottle cages. Feature qu'on retrouve maintenant chez BMC ou pinarello sur les derniers DOGMA.

    Je trouve ça sacrément beau putain

    1. Les freins
      Comme on le voit sur laphoto du dessus, et à l'instar de beaucoup de manufacturers, Giant a tenté des freins "intégrés", et même si on verra que ça n'est pas vraiment le cas en comparaison à Trek, LOOK ou spé, ont été développés spécialement des "mini v brakes" avec TRP. Très chiants à régler, compliqués à démonter et avec un freinage moyen, j'avoue que c'était pas une grande réussite. Cependant ce sont ces freins qui ont été gardés dans les versions suivantes de Propels.

    1. Le câblage preuve que l'intégration c'était un concept marketing un peu

    Pour moi c'es là que le bas blesse le plus sur ce propel. En Di2 ça ne rend pas trop mal avec l'entrée sur le top tube, par contre dès lors qu'on repasse en mécanique le câblage qui monte au dessus de la potence n'est pas très esthétique. Des câbles qui se croisent en hauteur et en directions, c'est pas super aéro non ?

    1. Le reste des features cool

    • seatmast
      Le seatmast est un classique chez Giant, mais là il prend une autre dimension. Très aéro et riigide". Le clamp a été redéveloppé, et il vient comme chez les TCR, seulement se poser sur le mast.

    • Jeu de direction tuning aéro étrange

    Giant a voulu sortir un des premiers vélos avec un combo potence cintre carbonne "intégré". Ce qui a donné lieu à ce JDD très particulier je dirais. Il était possible d'avoir un JDD normal pour y mettre une potence classique et le rendu était bien meilleur que ce Jeu de direction tuning.

    Voilà pour une petite mise en bouche. Je n'ai pas évoqué mais le propel a gardé même dans les dernières versions, ce câblage "au dessus" de la potence, désormais un câche tout bizarre venant recouvrir cela.

  • Perso, j'aime bien justement la version 2016 en bleu/blanc ou blanc/bleu !

    Du coup, on parle de pignole technique orientée marginal gain ou praticité sans pour autant que ça ait fait un four ?
    Si oui, je pense qu'il y aurai de la matière chez Look avec les TdS E-Post et JdD HeadFit par exemple qui me font délirer sur mon Look 586 SL mais lui est de 2012~2013. Leurs pédaliers ZED rentreraient dans le topic aussi ? :)

  • Perso je l'adore aussi. Du coup je veux essayer de parler de pignole, des marginals gains de l'époque qui ont (plus sur certaines marques que d'autre il est vrai) été des plantades.

    Look est le meilleur exemple, les ingés ont bossé comme des fous sur les vélos qui sont des bijoux de technologie mais difficile de maintenance. Alors oui on va parler E-post (je prenais l'introduction en parlant du seatmast du propel comme très "simple" et rigide) du Zed, de l'aérostem, du headfit, des aero brake. Tous ces petits features (ainsi que le premier internal routing) chez look sont réunis dans le très beau 795 aérolight (si tu vois ce que je veux dire) mais sont parfois sortis un peu avant.

    Mais spé ou trek n'était pas en reste non plus. Les madone en Venge vias sont des bijoux d'inventivité et de prouesses techniques. Mais eux aussi sont super compliqués en maintenance, et finalement assez peu de ces cadres ont eu une longue vie dans le peloton pro par exemple

  • Chouette ce topic :)

  • Merci pour ce topic, ça réveille mon côté ingé :)

  • Le mien aussi : )

  • Post a reply
    • Bold
    • Italics
    • Link
    • Image
    • List
    • Quote
    • code
    • Preview
About

2015-2018 : Ingénierie overkill - le topic de l'innovation révolutionnaire qu'on a déjà oubliée

Posted by Avatar for Bastonsoleil @Bastonsoleil

Actions