You are reading a single comment by @mjk and its replies. Click here to read the full conversation.
  • CdC pour cette étude : http://documents.irevues.inist.fr/bitstr­eam/handle/2042/70560/meteo_2019_107_64.­pdf?fbclid=IwAR1pjBBXPbsByCqg3CAeFVzkbMx­RULs2QpHXb5v6vHNZRm_KWRtibe0VbRk

    Pour les plus flemmards : Cette étude montre qu’il est assez peu fréquent de se faire mouiller lors d’un trajet à vélo, voire très rare. D’ailleurs, les pays où l’usage du vélo est le plus développé sont loin d’être les plus secs et il ne pleut pas moins à Copenhague, Berlin ou Amsterdam qu’à Paris,Toulouse ou Lyon. Une fois l’usage du vélo acquis comme une habitude du quotidien, les aléas climatiques du cycliste entrent dans la normalité et il n’est pas plus problématique pour un cycliste de sortir sa cape de pluie un après-midi de printemps que pour un automobiliste de gratter le givre de son pare-brise un matin d’hiver. Le vélo permet d’être plongé dans les éléments naturels que sont l’air, le vent, la pluie, et quoi de plus normal pour un être humain que d’être mouillé quand il pleut ?

  • Mouai, à pondérer selon les circonstances.

    Avec la greve de la SNCF, je me retrouve a faire les A/R à vélo (16km x2) depuis mercredi dernier sous la pluie. J'ai un micro casier où mes affaires ne sèchent pas, autant te dire que c'est bien reloud quand tu les remets le soir.

  • Bah en fait non, une étude n'est pas à pondérer selon les circonstances vu qu'elle les prend en compte. Elle te dit pas que c'est pas relou de se prendre la drache alors que t'as pas choisi de faire ton trajet à vélo, elle te dit que tu n'es pas beaucoup mouillé sur tes trajets sur l'année. Après si tu fais 12 jours de vélotaff dans l'année pendant les grèves et que tu te prends la pluie matin et soir, ça reste dans la moyenne.

    Boh, y'a toujours une solution, tu prends le double d'affaires, tu fais grève, tu mets des fringues imperméables, tu squattes les séchoir à main dans les chiottes à la pause, etc.

About

Avatar for mjk @mjk started