Ciné-fil

Posted on
Page
of 3
/ 3
Last Next
  • On se fait une toile? Discussion cinoche, écran blanc et streaming à conseiller (ou à fuir).

    J'commence avec mon dernier coup de coeur

    Perdrix 2019
    Tendre, existentiel et délicat, gentiment burlesque et malin dans sa mise en scène, des acteurs vraiment chouettes. Dans la veine des films de peretjatko, l'austérité vosgienne en plus.


  • ça suinte l'amour du cinéma, tout les cinémas.
    les haters peuvent bien aller crever.

  • C’est bizarre, par chez moi on le trouve qu’en vf au ciné, du coup j’attends de trouver un torrent...

  • Suite à un voyage récent, on se re-plonge dans l'univers fascinant du cinéma japonais.
    Nous n'avions jamais vu "Dans un recoin de ce monde."

    Ce dessin animé retrace la vie d'une femme qui, née à Hiroshima en 1926, part vivre dans sa belle famille en 1944 à Kure, de l'autre côté de la baie, à une vingtaine de kilomètres.
    Le point de vue de d'une victime collatérale de la guerre puis de la bombe est rarement évoqué dans les récits sur "Hiroshima". Celui ci est tout à fait bouleversant.

  • C'est drôle parceque j'ai vu mon premier anim japonais mardi.
    Bref comme il n'est jamais trop tard, on a maté Souvenirs goutte a goutte de Isao Takahata

    Quelques scènes bien kitsch assumé, très vite contrebalancées par une poésie latente. J'ai beaucoup aimé et ca m'a bien donné envie de creuser le sillon

  • Trop bien ! On a vu une expo sur lui à Tokyo, magnifique et très instructive.
    Continue, il a fait quelques chefs d’œuvres. Je suis complètement ignorant en matière de mangas et animes, mais je découvre qu'il y a un autre cinéma d'animation japonais au delà de Ghibli et c'est fantastique.

  • je radote certainement, mais je conseille très vivement "tatami galaxy"
    j'ai un backup btw pour celui qui veut.

  • Ouaip, pareil, je suis complètement passé à côté de myasaki et consorts (j'en ai pas vu un seul jusqu'ici), mais il semblerait que la scène de l'anime japonaise contienne quelques pépites.
    L'avantage des projos avec les copains, c'est que je découvre des trucs et que je repars avec quelques billes et pistes à explorer.

  • fonce sur le taf de satoshi kon.


  • Vraiment très très bon. Une belle peinture de la lutte des classes en Corée du Sud. Critique sociale et thriller au rythme haletant, réalisation au top. Pour une fois la palme d'or c'est pas que des conneries.

  • bon, bah ad astra ne tient pas ses promesses à mon goût. c'est joli toussa toussa mais assez creux finalement. et je vous passe les fantaisies de scenario.
    sinon, je plussoie x1000 gayrider pour perdrix.

    conseil du jour avant qu'il ne soit plus à l'affiche.

  • alors, oui, les tuches et autres daubasses, ça reste 6mois à l'affiche mais dès qu'il y a de la prise de risque, faut s'brasser dès la première semaine d'exploit' sinon c'est dans l'os.
    c'est a désespérer des mes contemporains.


  • In den Gängen (une valse dans les allées) 2018
    Petite perle allemande, d'une puissante poétique absolue, qui joue avec les codes qu'il explore, avec des acteurs majestueux. Une bande originale peu étoffée mais précise (timber timbre, son lux, Strauss), un travail sur le son vraiment cool et globalement une maitrise absolue.

  • arf, c'est plus à l'affiche à Paris.
    sinon, je me suis enfin collé à :

    je l'ai regardé tout seul comme un grand et c'étions chouette.

    yassa aussi que l'on me conseille en ce moment:

  • les recos de père castor:

    et je remets ça car jme suis pris une ptite claque quand même (hermétique au ciné qui tente des trucs s'abstenir)

    demain, ce sera 2salles, 2ambiances:

  • ah oui, si vous avez vu gemini man en HFR, je suis curieux de vos retours.

  • Ha ben on est pas mal synchro.
    Bacurau, pas mal foutu, mais achement moins abouti que les bruits de recif, a vouloir explorer des genres, il fini par perdre le fil, et j'ai trouvé le résultat un peu brouillon.
    Le joker, clairement Phenix sait tout faire, et il le fait très bien. Quelques trucs que j'ai trouvé un poil pas aboutis, mais l'ensemble est très cool
    L'invasion de la sicile, ca sent tellement bon la madeleine de proust!

  • plutôt une bonne surprise. et pourtant, christophe honoré me sort par les trous de nez d'habitude.


  • J'ai perdu mon corps (2019)
    Somptueux, poétique, surprenant, magistralement orchestré, intelligent. Entre fable sentimentale, chronique sociale, conte fantastique, du film d'animation tout bien comme on aime. Vraiment une bonne grosse claque.

  • Vu dimanche. La bande annonce m'avait titillé. Je n'ai pas été déçu.
    Juste parfait!

  • J'avais découvert le real sur ce topic (probablement grâce à Nab ou Ouirouleur). Dragged across concrete est son troisième film, un polar sombre, long, lent qui prend son temps. La tension monte doucement jusqu'à la scène finale. C'est assez triste que de tels films ne sortent pas en salle.

  • Punaise ! J'ai eu du mal à reconnaître Mel Gibson !

  • J'ai vu ça d'une traite hier au cinoche... Pfiou c'est super. Filmé en plan séquence de 20min, sur 8 épisodes. Sur Canal + ou sur youtube (1 épisode/mois).

    https://www.youtube.com/watch?v=VHCeqvQB­NIM

  • @Mrboulard dans quelle ciné?

    sinon, à voir absolument:

    et

    à voir si on est curieux:

    et

    à voir seulement si vraiment on se fait braire:

  • sinon, rapide coup de gueule pour le masque et le plume qui, à mon gout ne fait plus le boulot de critique ciné. entendre faire la promotion aussi des films sans visibilité.
    là, ça trash talk et ça posture systématiquement...
    heureusement que des ptits jeunes prennent le relais sur des podcasts.

  • Post a reply
    • Bold
    • Italics
    • Link
    • Image
    • List
    • Quote
    • code
    • Preview
About

Ciné-fil

Posted by Avatar for yeahrider @yeahrider

Actions