Ciné-fil

Posted on
Page
of 3
First Prev
/ 3
  • Elle est très belle cette saison 3 en effet. La fin est très réussie, contrairement à celle de la saison 1, je trouve.


  • Polar / Jonas Åkerlund / 2019
    Dans la série des thrillers qui savent déconner sans perdre en crédibilité, ca se pose là. Subtil mélange d'humour et de film de vigilante hyper maitrisé, vraiment bien foutu, des acteurs nickels (Mads mikkelsen parfait en vieux mercenaire sur le retour). Une chouette surprise quand sur le papier ca partait pas top (imaginez John Wick déguisé en Albator qui évolue dans l'univers d'austin powers...)

  • @yeahrider tiens tiens, t'as netzboub toi maintenant?!

  • j'ai trouvé le film bien cool, quoi que pas assez abouti, je pense que netflix fera une suite !

    Si tu aimes Mads Nikkelsen, tu dois connaitre les films pusher (exceptionnels) et les bouchers verts !


    1 Attachment

    • 68c29469-7e38-47b9-a407-b2663c78c81f_2.jpg
  • Probable, vu que c'est tiré d'une BD en plusieurs tomes, j'pense que y'a matière.
    ET ouais, les pushers sont dans ma liste de trucs à mater, j'ajoute donc les bouchers verts. Merci.

  • Je savais pour les bd polars, je vais voir ce que ça donne! T’es de Besançon toi? Si jamais j’ai le coffret pusher dvd

  • get a room :D

  • Parceque le cinéma n'est pas que fiction, une sélecta de documentaires, à partir du dernier vu hier.


    Quelle folie / Diego Governatori / 2018
    Sans doute des trucs à redire (notamment sur la forme), mais une expérience de cinéma rarement vue dans le milieu du documentaire. Pour essayer de comprendre la douleur et la tristesse de l'autisme, et tenter d'esquisser ce qu'est l'isolement autistique, par le biais de la parole, le dicible, l’indicible et le trop dit. Un regard sur la folie du monde, aussi, en filigrane.

    Le réalisateur était là avec la réalisatrice d'un très bon docu d'il ya quelques années

    Pauline s'arrache / Emilie Brisavoine / 2015
    Dans le genre bien barré mais qui dit (et bien) plus de choses qu'il n'en a l'air, celui-ci est très bien. La réalisatrice suit sa soeur dans ses errances d'ado dans le contexte particulier de sa famille un brin foutraque, mais finalement bien moins folle que certaines. Touchant, et là aussi une sorte d'expérience sensorielle déroutante.

    Les deux ont évoqué un autre très bon film autour de la parole

    17 ans / Didier Nion /2004
    Jean-benoit a 17 ans, une rage difficilement contenue, des envies qui ne sont pas forcément en phase avec ses désirs, il essaye de se sortir de l'adolescence comme on essaie de se faire la malle de la prison de l'enfance. Un film qui porte aussi sur la parole et sa difficulté à émerger, et aussi sur le rapport entre le réalisateur et son objet de cinéma.

    Et sinon dans un autre genre, mais très éclairant aussi

    Je suis le peuple / Anna Roussillon / 2014
    A priori il s'agit de suivre les bouleversements successifs qu'a connu l'Egypte en 2011. Mais c'est plus que ça, la rencontre d'un village avec la démocratie, entre espoirs et désillusions. Un film sans condescendance ni angélisme.

  • merci champion!

  • L'affiche est dégueu mais le film est tip-top

    Jojo Rabbit / Taika Waititi / 2020
    Le film parfait de ce début d'année. De la satire, de la poésie, du burlesque, de l'absurde, le tout nappé de musique pop utilisée à bon escient. Vraiment, l'équilibre est très bien trouvé, c'est ni mièvre ni pathos, c'est très drôle et les acteurs sont parfait. Mention spéciale pour Scarlett Johansson, qui a trop peu l'occasion de montrer toute la palette de son jeu.

  • Tu m'as coupé l'herbe sous les pieds!

  • C'est sorti il y a qqs semaines, le dernier ferrara est superbe

  • Post a reply
    • Bold
    • Italics
    • Link
    • Image
    • List
    • Quote
    • code
    • Preview
About

Ciné-fil

Posted by Avatar for yeahrider @yeahrider

Actions