• Héhé, ça servira toujours ;)

  • @Mrboulard c'est ce que je me dis à chaque fois que j'achète haha

  • Ah ah ah... J'ai une caisse entière de "ça servira toujours". A défaut c'est joli à regarder.

  • Bon, nouveau projet en cours ces derniers jours ...

    Comme il n'est plus question de trasher en ville les jolis vélos, d'exposer à la maladresse, à l'insouciance et au je m'en foutisme du commun des mortels les bicyclettes qu'on affectionne le plus, et de risquer ici un pet de peinture, là un poc, et qui sait, un vol ...
    La nécessité est donc de se bricoler un nouveau daily.

    Au delà du fait que ce soit un énième n+1, un cahier des charges est quand même dressé :

    • faut que ce soit àpascher, parce-que bon, quitte à pouvoir malmener un vélo, et le laisser potentiellement être malmené par la collectivité, autant y mettre le moins possible car
    • vu que mon lieu de travail a décidé unilatéralement de ne plus admettre les vélos dans ses locaux alors que cela était possible avant, cela implique de le laisser attacher dans la rue pendant une grande partie de la journée. De ce fait, il faut qu'il soit le moins attrayant possible aux yeux des éventuels voleurs.

    Partant de ces considérations de bases (que sans illusions on bafouera certainement à l'avenir, difficile d'aller à l'encontre de ses inclinaisons quand on est sur un forum qui s'intitule avant tout "pignolefixe"), la base justement est toute trouvée.

    Jadis, en des temps plus innocents, alors qu'on ne savait pas encore dans quel engrenage on mettait les pieds, on s'était acheté une brave merguez :

    Douteuse conversion singlespeed, mono-frein, choix des couleurs, réglages, etc. Passons.

    Le montage n'est plus, mais le cadre, survivant, lui est toujours là, trimballé de déménagements en emménagements, d'appart en appart. Pourquoi ?
    Quelle obscure raison nous pousserait à garder ce cadre, peint à la bombe (périphs compris), par un vendeur peu scrupuleux ?
    La nostalgie ?
    Ou peut-être le désir lointain, la lointaine présomption qu'un jour, on saura bien en faire quelque chose.

    Et ce jour vient d'arriver. Ca ne nous fait déjà pas acheter un autre cadre, on va essayer de s'y tenir à ce cahier des charges hein.

  • Pareil, je commence à avoir trop de dérailleurs qui n'auront certainement jamais de vélo ...

  • Alors justement, la base parlons-en. Après en avoir chié (et je pèse mes mot) à virer une manivelle gauche au filetage d'extraction trop défoncé, à extraire un boitier de pédalier dont l'axe comporte encore les vis de pédalier sans têtes de vis (a-t-on vraiment pu rouler là-dessus fut un temps ?) ... et passons sur de précédents épisodes où la potence a du être sciée pour pouvoir être extraite, la base en était à ce stade :

    Outre le fait d'avoir enfin une base de travail, ce cadre possède des œillets, en tant que daily, pour y monter des garde-boues digne de ce nom c'est quand même plus pratique, et justement n'aurions-nous pas une paire de Berthoud à y monter ? Si.

    D'ailleurs, ce cadre confirme après un léger ponçage l'impression de relative légèreté qu'on en avait à l'époque :

    Ce serait donc du Vitus 172, acier en 7/10 renforcé en 10/10. Pas si mal pour un cadre sans prétention, épave bafouée dormant à la cave depuis des années.
    Cela dit, c'est quand même loin d'être porn, les finitions sont vraiment de piètre qualité ...

  • Mais bon, la qualité pour une fois on s'en fout un peu pour parler sans ambages (et de découvrir que la richesse de notre vocabulaire laisse Google sceptique).

    On n'allait pas s'arrêter en si bon chemin, le papier émeri étant à portée, il fallait continuer :

    Pour s'apercevoir que le cadre est un Motobécane (stickers plus visibles de l'autre côté du cadre). L'émaillage orangé d'origine apparent, et vu l'état global de celui-ci, la décision qui s'imposait était de continuer à poncer.

  • Mais vu l'ampleur de la tâche, on aurait eu beau user d'huile de coude qu'on en serait venu à manquer de papier à poncer, décision fut donc prise d'user du couteau pour faire sauter la peinture.
    Quelques heures passèrent à batailler pour en arriver là :

    L'essentiel de la peinture étant enlevé, ne restera plus qu'à travailler les raccords pour les mettre à nu eux aussi, et de poncer l'ensemble pour arriver à un résultat brut et uniforme.

    Pour la suite, outre monter le vélo, je ne sais pas encore dans quelle direction aller ...
    Soit laisser le cadre brut, laisser le temps faire son oeuvre, l'acier rouillant un peu et appliquer ensuite un vernis stop rouille pour avoir un finis "raw". Soit, j'ai vu qu'un brunissement à froid pourrait éventuellement être possible en y appliquant une solution spéciale ...
    Ca aurait le mérite de protéger le cadre tout en ne laissant pas coloris "métal", sans avoir besoin de passer par une peinture, à voir donc.

    En ce qui concerne le montage, j'hésite encore entre du full français, huret success, stronglight 106, freins CLB, et un mix de Suntour Cyclone avec quelques éléments frenchy, on verra bien.

  • Attention il me semble que ce sont des pattes Simplex à l'arr., ça limite les possibles en termes de dérr. arr. (y a pas de butée pour le ressort des dérailleurs modernes).

  • Cool ton projet, je vote pour un vernie coloré, et brut dessous !

  • Je regarderai... Il y a bien quelque chose de gravé sur les pattes arrières mais difficile de bien voir.
    C'est noté, cela dit je pense que le plus moderne des derailleurs que je comptais monter n'ira pas au delà des 80's haha

  • Merci, c'est vraiment de bric et de broc mais ça a le mérite de redonner vie à une merguez haha
    Tu laisserais la rouille faire son oeuvre avant d'appliquer le vernis ?

  • Oui, spray javel si tu es pressé pour augmenter l'oxydation. Tu peux aussi laisser les raccords colorés?
    Après vernie anti-rouille avec colorants, ça peut être sympa?
    ici

  • Non, je vais mettre les raccords bruts eux aussi, cet orange j'en suis pas vraiment fan.
    Ah, j'ai consulté le même site ! Ça peut être pas mal en effet... et ça demanderait moins de préparation que l'autre option qui me tentait : le brunissement. Ça pourrait être pas mal aussi mais les contraintes de préparation sont plus reloues ...

  • Brunissement avec de l'hématite ? ça rends bien aussi mais il faut de la préparation et un vernie derrière j'imagine!

  • Après quelques heures de grattage des raccords et un peu de ponçage des tubes au papier à poncer, ça en est là.
    Je ne pense pas aller plus loin dans le ponçage, les raccords sont suffisamment dégagés pour qu'on ne voit plus trop la peinture d'origine, et on garde un côté rats comme ça, c'est pas plus mal.


    1 Attachment

    • 20210227_161001.jpg
  • Je l'ai mis sur roues vite fait, j'ai un peu de mal à me rendre compte de ce que ça va donner, car sans pneus ça ressemble un peu à rien pour l'instant haha.


    1 Attachment

    • 20210227_162924.jpg
  • Ca avance un peu ...

    ... mais c'est loin d'être fini.

    Pas mal de réglages à faire, notamment enlever quelques maillons à la chaine. La selle ne restera certainement pas, bien trop usée. Et changer les cocottes des leviers de frein bien sûr. Et virer les serre-flex pour des colliers de gaine. Et terminer le cablage. Et ... et... et...

    Et changer la paire de roues pour du pneu surtout.

    Sinon je ne devais pas y mettre quelques bouts de DA 1st gen. noir initialement, mais ça rend plutôt bien, même si en usage daily je suis pas sûr que ce soit malin.

    Du coup bike-check des éléments qui resteront sûrement :

    • Stronglight 106 x pédales Maillard
    • Dérailleurs Suntour Cyclone
    • Shifters et étriers de frein DA 1st gen. noir,
    • Leviers CLB
    • Potence Milremo x Cintre Cinelli Campione del Mundo
  • moi je trouve que le montage est mieux que le cadre mais c'est déjà mon kif ce vélo !
    Je cherche ces leviers de freins depuis longtemps...
    Si tu veux troquer ou me les vendre>>> MP

  • Haha merci ! Oui le cadre c'est vraiment rien de bien fameux, mais c'est destiné à être un daily donc je voulais ne pas avoir à angoisser d'exposer un joli cadre aux vicissitudes de la vie urbaine.

    Je garde ta proposition en tête pour les leviers en tout cas .

  • Ce qui est bien avec les vieux cadres c'est que tu peux y caler du gros boudin : )
    Merci à toi !

  • Je suis d’accord avec l’idée que le montage est bien mieux que le cadre !
    Pour avoir les deux, shifters Da comme Suntour, les Suntour sont incomparables ds la pratique par rapport aux DA.......

  • Oui c'est le projet justement de pouvoir y caler du gros peuneu x garde-boue !

    @bikibike si je trouve un cadre pas cher, mieux, et défoncé esthétiquement, je ne m'interdis pas de changer de base... même si à la base l'idée c'était plutôt d'éviter un énième n+1 et de faire avec ce que j'avais, et surtout de ressusciter un cadre qui servait à rien.

    Les shifters DA sont un peu durs de mémoire c'est vrai ... Je devais y mettre des Suntour mais ceux que j'ai sont pour montage sur plots. Il faudrait que je trouve un collier Suntour pour bricoler un truc.

  • It's disco / rainbow time !


    1 Attachment

    • Screenshot_20210401-185645_Gallery.jpg
  • Smg ? Ça me fait penser à un route qui etait sur le forum

  • Post a reply
    • Bold
    • Italics
    • Link
    • Image
    • List
    • Quote
    • code
    • Preview
About

Openshrine / De la piste, de la route, du CLM / Projet Daily WIP

Posted by Avatar for openshrine @openshrine

Actions