Le Sournois n'est pas guéri.

Posted on
Page
of 12
/ 12
Last Next
  • Bonjoir les affreux,

    on se croivait débarassé du verbeux Sournois, n'est-ce pas ?

    BOUM il n'en est rien, le revoilà, ragaillardi et regonflé à 130 psi (chais même pas combien ça nous fait en bars) , bien qu'inconsolable de la deuxième perte consécutive de cette incroyable base de bavardages ineptes et photos p0rnogènes qu'était l'ancien forum.
    Passé l'abattement et l'apathie où le vide intellectuel de mon existance sans pignoncom.fixe m'avait plongé les premiers jours, j'ai par la suite tenter d'affecter une boudance supérieure, tentant de me convaincre moi même que je pourrais continuer une vie saine et libérée de mon heure de connexion quotidienne.
    "le forum? peuh, fini pour moi, pffft", disais-je à la cantonade, il y'a encore pas plus tard que peu de temps.

    Mais ployant rapidement sous une certaine pression psychologique attisée quotidiennement par certains énergumènes qui se reconnaîtrons, et ayant cédé par mégarde à la tentation perfide de quelques petits zachats, j'ai brisé le serment entre mon moi responsable et l'autre, le polisson.

    J'ajoute que mon retour à l'activité forumistique a été aussi fortement encouragé par la présence renouvelée sur cette nouvelle plateforme de certaines illustres pointures qui jalonnèrent,par leurs interventions érudites sur une ancienne version du forum, mes premiers pas dans ce petit monde dispendieux. J'ai nommé @gaston, @Ast, pour ne citer qu'eux.

    je conclurais ce petit entrefilet (qui en bassine déjà plus d'un je n'en doute pas) par une petite autocritique publique, façon les plus sombres heures de la période Mao et de la Révolution Culturelle:

    Je me consume de honte à l'égard de @cov et @OuinOuin, avec qui j'ai réussi les ventes les plus ratées de ma courte, mais néanmoins lucrative histoire de commerçant en pièces, et autres machins .
    Au bas mots deux mois d'attente pour eux avant que les objets payés soient envoyés, et je passe les (tristes) détails qui ont participé au mal.
    C'est loin d'être dans mes habitudes de branquer comme çà (ça vient du mot "branque" il parait) et ça n'arrivera plus, j'en fais serment.
    Encore toutes mes excuses les gars, les colis sont partis, bonne réception à vous.

    Assez jacqueté, passons aux choses sérieuses.
    Comment vous dire qu'ici rien n'a changé, voir que c'est encore plus grave?
    Mais j'ai déjà bien trop chatouillé le clavier pour cette fois çi, du coup ça va se conclure en eau de boudin avec deux trois images rigolotes, en attendant la prochaine prose.


    3 Attachments

    • IMG_7677.jpg
    • IMG_7735.jpg
    • IMG_7901.jpg
  • Amen

  • J'ai des roues pour toi :o

    Et fait nous un cr du japon

    Ou balance juste 400 tofs...

  • En une photo tu fais rupter le bike game, balances nous de quoi faire un avc stp, que ça me donne envie de monter un 3e vélo chromé.

  • C'est fou ce que ça m'avait manqué ce genre de photos 😍 😍 😍 😍 😍

  • L'insolence de la première photo <3

  • Trop d'honneur.

  • Également.

  • Et fait nous un cr du japon

    Ou balance juste 400 tofs...

    Je n'aurais pas dit mieux haha

    Cool de te revoir!

  • He's back!

    Anti (pour moi) la première Gallardo.
    Par contre, j'aurais bien aimé être au rasso de la 2ème photo !

  • Sympa toutes ces photos!
    Petite preference pour la testarossa...
    Voitures et velos mes deux passions.

  • Question d'ultra noob: C'est quoi la deuxième photo ? C'est au Japon ?

  • Je pense que c'est le parking de carré Sénart

  • Ca doit etre un de ces rassos nippon ou les mecs sont fans de neons sur des aventadors. Cela dit, les deux diablos ont l'air bien mechantes.

  • Haha terrible la double sortie d'échappement.

  • Magnifique la féfé testarossa

  • je constate que les amis de la bicyclette sont aussi parfois ceux des vatures qui vont vite, on est pas à une contradiction près, j'en sais quelque chose !
    Si ça vous plait, il y en aura d'autre au menu très bientôt !
    A la demande de @Elpolo, je vais donc commencer ce jeune topic par un petit récit appuyé par une iconographie bien fournie et mon dernier périple au Japon.
    Ayant choisi de prendre de tardives vacances d'été en septembre, me voilà parti pour un périple de 3 semaines, sac au dos et casque sur la tête.
    Le projet est de bourlinguer un maximum à travers le pays, tout en ayant pour base Tokyo et Osaka, et de faire un petit skid à Seoul pour aller saluer au passage de vieux camarades.
    J'ai eu la chance cette année de pouvoir m'éviter la pénible, dispendieuse et dangereuse trimaballade du fixie par voie des airs car j'allais emprunter un vélo sur place, royal !
    Pour ma première journée sur le terrain, à moitié brisé par la fatigue, la chaleur suintifiante qui règne début septembre, et surtout le poids du flight shame, tambourinant bruyamment à l'huis de ma conscience, j'ai entamé une errance à moitié hallucinée dans les quatiers de d'Harajuku et Aoyama.
    Un cafey à 850 yens (quasi 7 balles) et ces quelques visions n'ont guère mis longtemps à me remettre les idées en place, et l'excitatiomètre au rupteur!
    On commence aussi sek avec une petite bise au microshowroom Cherubim. Je dis showroom, car ce n'est pas vraiment un shop, et encore moins un atelier: 5 ou 6 vélos en expo (et pas à vendre), quelque belles revues et un ou deux, bout de raccord, et puis point c'est tout. Le reste se passe en dialogue avec le gentil staff, particulièrement prompt à vous proposer une commande ultracustom dont les prix s'envolent rapidement...


    3 Attachments

    • IMG_7186.jpg
    • IMG_7187.jpg
    • IMG_7188.jpg
  • Beaucoup auront reconnu leurs élucubrations créatives les plus connues, qui relèvent davantage de la démonstration de maitrise technique que d'une vraie recherche de performance !
    De vrais concept-bikes, à l'image des vatures de salon pas toujours fonctionnelles, faites pour faire rêver les gens.
    Allez c'est pas tout, il y en a un peu plus, je vous le met quand même ?


    4 Attachments

    • IMG_7189 (1).jpg
    • IMG_7190 (1).jpg
    • IMG_7191.jpg
    • IMG_7192 (1).jpg
  • Sinon, dans la rue, je ne suis plus surpris, il n'y pas que la chaleur humide qui fait transpirer, on ne sait où donner du regard !


    3 Attachments

    • IMG_7163.jpg
    • IMG_7165.jpg
    • IMG_7182.jpg
  • Le soir même, je récupérais mon fringuant destrier, et non des moindre:


    3 Attachments

    • IMG_7215.jpg
    • IMG_7370.jpg
    • IMG_7409.jpg
  • C track en loc', il y a pire ouai...

  • Chacun aura reconnu un bon vieux cannondale C-racled, qui porte la patine de trois décennie de souille de rue, et peut être même de vélodrome, si ça se trouve.
    Le montage dailybalek streetprouf spec guiltySAMER p0rnrat coupable, dont on a rêvé avec le doseur au plus raide, mais qu'on osera jamais avoir.
    Qu'on ne s'y trompe pas: sous ses airs de vélo de rue maltraité, la mécanique est parfaitement entretenue, il n'y a pas le moindre jeu, les roulements sont parfaits, la chaine est neuve... il est choyé !
    Il est d'ailleurs compliqué pour moi de comprendre le rapport de certains japonais avec leurs vélos. Même si on compte des maniaques maladifs comme je le suis, la plupart des rouleurs de rue n'ont aucun scrupule à bazarder sur le mobilier urbain des cadres délicieux, NJS en tout genre et autres cinelli, affinité, et même cannondale.
    "This is street", qu'ils disent, en guise de justification. Qu'un vélo qui roule tous les jours porte quelques stigmates de la dure vie des rues, je le conçois, mais qu'il n'y ait pas de précaution particulière à la manutention d'un engin qui avoisine les 2K, c'est plus étrange.

  • Je conclurais cette mise en bouche par une considération sur l'absence quasi totale de vol dans les rues japonaises. Même si les locaux mettent beaucoup en garde, et que des cas apparaissent de temps à autre, on n'est pas dans le même monde que dans notre chère patrie. On n'est pas là pour débattre des causes, restons-en aux faits.
    Oubliés les scénarii infernaux de sortie impossible avec ton beau fixicher parce que ça sent la péta à plein pif de le laisser 25 minutes dehors à châtelet... Quel confort de ne pas avoir à craindre pour sa monture !
    Cela donne aussi lieu à des scènes assez cocasse pour des yeux étrangers comme les miens, lorsqu'ils croisent des vélos de grande valeur attachés avec un lacet de chaussure, ou tout simplement pas attachés du tout.


    5 Attachments

    • IMG_7176 (1).jpg
    • IMG_7255.jpg
    • IMG_7368.jpg
    • IMG_7369.jpg
    • IMG_7390.jpg
  • faut que je mette mes lunettes pour lire ce roman :p

  • Post a reply
    • Bold
    • Italics
    • Link
    • Image
    • List
    • Quote
    • code
    • Preview
About

Le Sournois n'est pas guéri.

Posted by Avatar for leSournois @leSournois

Actions