Avatar for cosmo_the_second

cosmo_the_second

Member since Sep 2019 • Last active Oct 2021
  • 9 conversations
  • 329 comments

y'a celika, puis y'a moi. les vrais le savent.
euh, hrmm.
j'suis du coté de rouen. je travaille dans le métal, et j'aimerais faire des vélos dans le futur. futur très proche, en fait, parce qu'il me manque juste du gaz pour commencer à charcuter du cadre.

bonne journée/soirée à toi.

Most recent activity

  • in Technique
    Avatar for cosmo_the_second

    mise en page automatique moisie...

  • in Technique
    Avatar for cosmo_the_second

    Salut à tous.

    j'ai cherché un peu et y'a pas de topic vraiment porté sur la visibilité à vélo. je parle pas de gilets jaunes (quoi que), et autres solutions passives mais bien de trucs actifs.

    pour voir, j'ai deux torches led cree convoy et une fixation à scratch sur le guidon.
    pour être vu, j'ai looongtemps eu un decathlon elops st 520 et sl 500.

    seulement, les elops ont leur corps en silicone qui lâche avec l'age (deux cassés sur 4)... et le survivant de mon set st520 tient plus la charge après presque 9 ans de service.

    après le rapport qualité/prix/autonomie est juste dingue. quand ça marchait encore.

    le but de ce topic, c'est de pouvoir comparer un peu. voir carrément de prendre l'éclairage en photo, et de comparer les autonomies constatées. je sais que d'un téléphone à un bridge ou à autre chose, le rendu ne sera pas le même...

    j'suis tenté de prendre un knog blinder pour l'arrière; au moins un équivalent. seulement c'est cher!
    35 euros pour moins de deux heures d'autonomie.

    entre le manque de tests, la différence entre les tests en magasin et la réalité, c'est une sorte de prise de tête inutile, donc j'ai cherché vite fait si le fofo avait un topic porté sur l'être vu.

    donc on va faire un barème, si vous êtes chauds: vous êtes bienvenus pour apporter vos modifs.

    1. le nombre de lumens/prix: ex: l'elops st 520 offre ~10 lumens pour 15 euros. ça donne 1.50e du lumen.
      (je crois pas aux 25 annoncés, knog affiche les mêmes nombres sur des lampes franchement aveuglantes)
      les lampes qui font moins de 30x30x30mm ont un passe droit pour l'éclairage principal. c'est juste trop petit pour la batterie.
      *+ 1 si ça éclaire à plus de 180° pour les lampes arrière.
      *+ 1 si c'est sous les 20 balles.
      *+ 1 pour les fonctions bluetooth et autres gadgets de groupe (garmin...)
      *- 1 point pour les valeurs trop optimistes.
      *- 2 points si ça prétend pouvoir servir d'éclairage principal et que ça fait clairement pas le taff.
      *- 2 points si en roulant en groupe t'es obligé de rouler éteint.

    plus le chiffre est bas, mieux est la note. sans challenger, pas de note. les points influent sur le classement.
    elops st 520: malus de 2 places.
    elops sl 500: pas de malus.

    1. l'autonomie/prix: comme bcp de fabricants n'indiquent pas la capacité de leurs batteries en mAh, c'est donc en heures, à la louche. 3h ou 9h pour 15 euros. 5 et 0.6 euros de l'heure. en réel, avec l'âge, j'ai plus l'impression d'avoir la moitié de ce qui est promis neuf.
      *- 1 point si ça tient pas une heure en hiver.

    2. Le poids/prix: franchement, c'est valable que pour le hdg. pour le reste, LOL. surtout que la majorité des éclairages sont légers. et puis les éclairages dynamo seraient franchement désavantagés.

    3. le système d'attache, l'encombrement et l'échanchéité, départ sur 10pts:
      *+1 point si c'est réparable.
      *+1 si ça résiste à une chute, même si c'est un défaut de montage.
      *+1 si on peut obtenir des pièces détachées en ligne.
      *+1 si le système d'ancrage est dispo à part.
      *+1 si ça fonctionne toujours après 5 ans.
      *+2 après une éternité.
      *+2 si la batterie est remplaçable et rechargeable.
      *+2 si on peut réparer le circuit imprimé et des composants internes avec des pièces dispo en ligne.
      *+3 points si c'est certifié IP68 ou 64
      *-0 points si :
      c'est un système à bague silicone séparé (donc remplaçable à l'infini),
      par scratch anti dérapant
      c'est vissé sur un collier.
      c'est CNC sa mère.
      c'est normé IP
      c'est démontable facilement ou impossible à démonter.
      *-1 point si :
      c'est chiant à démonter.
      la bague silicone craquelle avant la fin de la garantie.
      ça fait partie de la lampe (elops, par exemple)
      c'est fragile, que ça inspire pas confiance.
      ça prend trop de place, ou ça à une forme chelou.
      ça demande une batterie externe de la taille d'un cigare.
      le flap qui protège la prise usb ou les batteries finit par ne plus tenir après la garantie.
      *-2 points si :
      la bague te pête dans les doigts...
      ça tient pas sur un guidon.
      ça demande une batterie XXL
      le flap prend l'eau ou ne tient plus après deux mois.
      -4 points si :
      ça se casse la gueule sur un nid de poule.
      ça disparait sans prévenir
      ça foire à la première pluie intense.
      ça casse en usage normal.

    l'elops st 520 obtient 4 points. casse après 2 mois sur le deuxième que j'ai acheté..
    le sl500 obtient 1 point. beaucoup trop faible en principal, fragile, chiant à monter, le flap tient plus après la garantie.

    autres topics trouvés sur le sujet:
    https://pignolefixe.microco.sm/conversat­ions/339969/

  • in Technique
    Avatar for cosmo_the_second

    deux moyeux pour deux technos différentes. Hope ne réinvente pas l'eau.
    j'étais surpris que deux roues aux extrêmes de la gamme soient compatibles pour un échange de CRL.

  • in Technique
    Avatar for cosmo_the_second

    le campagnolo est monté avec la methode campagnolo, je pense pour pouvoir utiliser les même roulements que les roues campa.
    j'ai eu un montage cool à la fin de mon alternance sur un swap entre deux gens totalement différentes. un body de campa bora carbone sur une fulcrum alu (les deux en axe de 12). tout l'intérieur est compatible... truc de fou. la bora était pétée, donc y'a un mec qui se balade avec une fulcrum alu avec des pièces de moyeu en titane lol

  • in Technique
    Avatar for cosmo_the_second

    c'est plus un souci de trouver le taraud.... c'est un outil extraordinairement rare dans un atelier vélo... un outil à 200 balles ht, qui sert une fois tous les 4 matins... essaye de contacter des cadreurs qui font du vélo vintage, comme victoire. t'as ptet une chance chez eux.

  • in Technique
    Avatar for cosmo_the_second

    de fait tu finis par étaler tellement qu'il n'y à plus aucun grain sur les surfaces

    le souci c'est ça. le grain est sensé servir de frein. seulement ça freine trop.

  • in Technique
    Avatar for cosmo_the_second

    tiens d'ailleurs je déconseille la graisse carbone parktool et var.
    j'ai bossé avec un an. la graisse fournie par Giant et celle fournie par Colnago étaient nettement plus utilisables. si seulement je pouvais les avoir hors fourniture OEM... le sachet colna m'a fait ~10 ou 15 montages lol. c'était une graisse rose avec des microbilles transparentes.

    la parktool est tellement agressive qu'elle raye le carbone. la var fait succion à mort, faut à peine en mettre un gramme pour une tds.
    de fait tu finis par étaler tellement qu'il n'y à plus aucun grain sur les surfaces... quitte à se faire chier autant, mieux vaut mettre la graisse shimano qui se vend au prix d'une truffe noire...

    @petitajt le couple de serrage doit être respecté, graisse texturée ou pas. tu ajoutes de l'adhésion en théorie, c'est pas une raison pour serrer moins. après tu l'as ptêt mal phrasé, me prends pas de travers.

    ptet qu'on va en avoir qui recommandent de mettre du sable dans de la graisse cuivre aussi?
    les tolérances du cintre et de la potence, serrés en croix au couple préco par thompson devraient suffir @Mrboulard.
    tu mets de la loctite bleue et t'es tranquile.

  • in Technique
    Avatar for cosmo_the_second

    monter un pneu c'est simple, tu vas dans un bouclard et tu regardes. mdr.

    sinon: tu gonfles la caa un peu, tu l'enfiles dans le pneu, puis tu passe le pneu dans la jante d'un coté. si pneu souple, faut monter un coté avant.
    une fois que c'est rentré, valve pointée vers l'axe et marque du pneu à l'opposé ou face à la valve (çafébô),
    tu cales le coté déjà posé au centre de la jante,
    et tu commences à emmancher à 180° de la valve, des deux cotés en même temps.
    Tu pousses sur les flancs en les rentrant (!) en t'appuyant le torse sur la roue, et la roue sur un meuble, pour pas te péter le dos.
    l'idée c'est que tu veux retenir la roue avec ton bide et avoir les mains libres.
    si le pneu est casse couille (tubeless ou dur à monter), du savon sur les crochets pour aider, ça change tout.
    une fois arrivé à la fin, tu recommences à pincer le pneu depuis le point de départ, en poussant vers le point dur, des deux cotés à la fois. normalement ça soulage la tringle et ça rentre.
    process à recommencer si ça marche pas du premier coup.

    une fois rentré, tu presses d'un coté et de l'autre, comme si tu voulais démonter, en regardant sous le pneu, pour t'assurer que la chambre à air est pas pincée.
    si c'est le cas, répète le process jusqu'à ce que la caa trouve sa place.

    voila. c'est la méthode la plus sure pour un montage sans utiliser d'outils qui peuvent niquer la chambre.

  • in Technique
    Avatar for cosmo_the_second

    mon ancien patron, monteur de roues à son compte depuis 2008, ex semi-pro, niveau ++.
    tellement de sav qu'il à arrêté la marque. il fait du hdg et son offre d'entrée de gamme, c'est des roues taiwanaises montées par ses soins maintenant.

    mavic à perdu énormément en qualité avec son rachat. à tel point qu'ils ont perdu leur position dominante sur le tdf. sans le service course mavic, je pense que très peu de pros rouleraient encore avec eux... avec le deuxième rachat, y'a ptet un espoir, cela dit.

    tant qu'ils ne presistent pas à faire des standards à la con tous les 4 matins.

Actions