Avatar for Sasmok

Sasmok

Member since Sep 2019 • Last active Feb 2020
  • 1 conversations
  • 36 comments

Most recent activity

  • in Vos vélos
    Avatar for Sasmok

    Parfait pour partir en rando ça, un frame bag et zou !

  • in Vos vélos
    Avatar for Sasmok

    C'est le feu ici

  • in Vos vélos
    Avatar for Sasmok

    Il est fou ce Serotta

  • in Vos vélos
    Avatar for Sasmok

    Mais vous êtes des grands malades en faite, je suis impressionné par le nombre de borne que vous bouffez. Passé 150 bornes ça commence à bien me souler de pédaler :) !
    Vous devez être bien confort sur vos vieilles bécanes ?

  • in Vos vélos
    Avatar for Sasmok

    Ton écriture est vraiment marrante, c'est cool d'avoir couché un tel voyage sur le papier.
    Vous êtes bien déter quand, faire tout ça sur des vieilles randonneuses c'est costaux.

    Pour ton histoire de guidonage, c'est pas étonnant vu le poids que tu as devant, j'ai eu la même galère sur mon vélo de voyage avec un gros chargement à l'avant.

  • in Vos vélos
    Avatar for Sasmok

    Salut à tous,

    Je profite de cette période de digestion pour finir ce récit entamé il y a bien trop longtemps.
    La 4 éme journée de ce voyage va ce révéler être un vrai petit Everest. Au programme de la grimpe de la grimpe et encore de la grimpe.

    Après avoir replié les tentes on décide de shortcut par la foret pour gagner du temps. On tombe sur de la jolie nature. C'est bien pour faire des photos mais en réalité on s'aventure plus sur un sentier de rando que sur de la section de gravel roulable. On galère pas mal mais on arrive à sortir des bois pour attaquer la première bonne côte.

    On se fait doubler par quelques cyclo avec des vélos en plastiques qui nous souhaitent bien du courage. Du coup on commence à comprendre que ça va pas être si simple que ça.

    Flo qui fait le malin sur la photo au dessus à toujours mal au genoux et moi aussi, on serre un peu les dents et on appuie sur les pédales. Notre camarade Antoine lui nous fout un peu le seum avec un coup de pédale super léger et une belle allure. Mes pneus d'influenceur Gravel sont clairement pas approprié à l'asphalte des routes que l'on emprunte. En plus de transformer mon vélo en énorme mulet je me tape une deuxième crevaison en 4 jours.

    On arrive non sans mal au sommet après 2h de grimpe et on attaque la descente à toute berzingue vers le lac du bourget. Il fait beau, il fait chaud, énorme kiff de plonger dedans et de montrer nos musculatures hors-normes aux mamies topless qui bronzent à côté de nous.

    On mange un sale sandwich et on attaque le premier vrai col qui grimpe sa race. C'est raid de ouf, mon genoux me fait vraiment mal et je donnerais père et mère pour quelques dents en moins. Il commence à faire vraiment bien chaud et chaque petit tunnel est un moment de plaisir.

    On pousse et on se pause quand on en a marre, on est quand même bien chargé, mais la dynamique de notre trio nous fait tenir le coup. Les trouples c'est vraiment la vie.

    L'arrivé au sommet est une libération, on pause fièrement devant le panneau du sommet.
    Allez-y rigolez un bon coup, 1135 m !

    On cartone la descente et j'avoue que c'est le seul moment du voyage ou je me suis senti un peu con de ne pas avoir pris de casque. En arrivant à Bellegarde on s'arrête pour faire des courses pour notre dernière nuit. La température a commencé à bien baisser et en posant le pied devant le Spar je sens une putain de douleur dans mon genou.

    Je comprends que mon muscle/tendon c'est refroidi de ouf durant la descente et que la ça va pas être possible de repartir pour les 40/50 km restant. On a bien du en faire 100/120 aujourd'hui et on commence à tous être cuit.
    Durant toute la route on a pas arrêté de se dire que l'important c'était le plaisir. On sait que nos potes nous attendent et on prend la décision de sauter dans le prochain TER pour garder du jus pour les 4 jours de teufs qui arrivent.

    Ce premier voyage à trois s'arrête un peu brutalement. Dans le train on est cramé mais tellement heureux de la petite aventure qu'on vient de partager ensemble. On va remettre le couvert pour sur. En attendant, bien nous à pris de se stopper avant de se faire vraiment mal.
    On est accueilli comme des héros aux festivals de nos potes et on passe un grand weekend de débauche formidable. Bref rendez vous le printemps prochain pour une nouvelle ride :)

  • in Vos vélos
    Avatar for Sasmok

    J'aime bien ton Salsa, il me donne envie de retomber amoureux de mon Genesis.

  • in Vos vélos
    Avatar for Sasmok

    Ton projet est grosso modo l'idée de mon prochain trip avec des potes. Ca donne trop envie, et tes petites photos argentiques sont bien sympa !

  • in Vos vélos
    Avatar for Sasmok

    Mignon le All city

Actions